KEUR MASSAR : DEMANTELEMENT D’UNE BANDE DE MALFAITEURS QUI S’ACTIVE DANS LA VENTE DE FERRAILLE
Le gardien vole des machines d’une valeur de 95 millions FCFa et les transforme en ferraille

KEUR MASSAR : DEMANTELEMENT D’UNE BANDE DE MALFAITEURS QUI S’ACTIVE DANS LA VENTE DE FERRAILLE

Le gardien vole des machines d’une valeur de 95 millions FCFa et les transforme en ferraille
Copyright © Senemedia.com


Vigile à la société Protec, qui s’active dans la télécommunication, sise à Keur Massar et appartenant à un jeune Egyptien, A.S. Ndiaye a préféré troquer sa tenue contre une cagoule. Il avait d’autres ambitions que de gérer la sécurité de cette société. Il lui fallait de l’argent et à tout prix. Alors il n’a pas cherché très loin, il a jeté son dévolu sur des biens appartenant à son employeur. En effet, pour honorer ses engagements avec une structure étatique de la place, le jeune entrepreneur égyptien a acheté deux machines d’excavation pour un coût total de 95 millions de FCfa. Il les réceptionne et les met à l’intérieur du siège de sa société. En attendant de les mettre en service, il est a déposé dans son entrepôt de Keur Massar. Cependant, la garde exclusive de ce lieu est confiée au mis en cause A.S. Ndiaye. Ce gardien qui percevait un salaire mensuel de 130 000 FCfa, avait des prétentions pécuniaires encore plus importantes. Plaçant une confiance aveugle à son employé, le Directeur de Protec lui confie la sécurité de la société lorsqu’il a pris la décision de se rendre à La Mecque pour les besoins du pèlerinage. Après près d’un mois hors du pays, le jeune Egyptien a repris son travail. Cependant, il a failli tomber des nues quand il a constaté que ces deux machines d’excavation ont tout simplement disparu. Il a appelé naturellement le gardien A.S. Ndiaye pour savoir ce qui s’est réellement passé pour que ses machines soient déplacées sans son autorisation. Le gardien explique au propriétaire que des Egyptiens sont venus les prendre. Il poursuit qu’il a cru qu’ils agissaient d’ordre et pour le compte de son patron. Une histoire à dormir debout que le jeune entrepreneur ne pouvait pas laisser passer. Ainsi, il saisit le Commandant Abdou Mbengue, patron de la Section de recherches, d’une lettre-plainte dans laquelle, il lui explique toute l’histoire.

Les redoutables gendarmes-enquêteurs commencent leurs investigations en procédant à l’interrogatoire des suspects, le gardien à leur tête. Les investigations permettent aux professionnels enquêteurs de la Section de recherches de découvrir le mode opératoire extraordinaire que les voleurs avaient mis en place pour soustraire frauduleusement ses deux machines. Les hommes du Commandant Abdou Mbengue découvrent, lors de leur enquête, que le gardien s’est payé les services de tôliers et autres ouvrier métalliques pour transformer les machines d’excavation en ferraille, profitant du congé religieux de son patron. Armés de marteaux, de pinces et de chalumeaux, cette « bande de malfaiteurs » est allé à l’assaut des deux engins qui allaient être utilisés pour l’installation de fibres optiques. Leur forfait accompli, ils vendent toute la ferrailla à des indiens qui travaillent avec un chef d’entreprise sénégalais qui a acheté la marchandise à 100 000 FCfa le kilo. La ferraille achetée est ainsi acheminée vers l’étranger à bord de containers. Les gendarmes sont tombés dans un véritable cimetière de ferrailles de toutes sortes (portières de véhicules, moteurs, épaves…). Les enquêteurs parviennent à remonter la chaîne et à arrêter le gardien, qui serait le cerveau de cette affaire, et 10 autres personnes dont deux Indiens.

Après leur durée légale de garde à vue, A.S. Ndiaye et les autres mis en cause ont été déférés au parquet du tribunal de grande instance de Pikine pour association de malfaiteurs, vol et recel. Ils ont été placés sous mandat de dépôt et seront jugés le 30 octobre 2018.

 

(Source l’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

SERIGNE AHMED BACHIR KOUNTA A MACKY SALL : « QUE DIEU T’ACCORDE LA VICTOIRE EN 2019 »
SERIGNE AHMED BACHIR KOUNTA A MACKY SALL : « QUE DIEU T’ACCORDE LA VICTOIRE EN 2019 »
AUTOROUTE ILA TOUBA : LE PRIX DU PEAGE FIXE A…
AUTOROUTE ILA TOUBA : LE PRIX DU PEAGE FIXE A…
DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A LA BHS
DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A LA BHS
SCANDALE FINANCIER A LA BHS : PRES DE 100 MILLIONS DE FCFA DETOURNES
SCANDALE FINANCIER A LA BHS : PRES DE 100 MILLIONS DE FCFA DETOURNES