MAUVAISE QUALITE DE L’AIR : DAKAR EN ALERTE ROUGE
« Il est recommandé à l’ensemble de la population de respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours »

MAUVAISE QUALITE DE L’AIR : DAKAR EN ALERTE ROUGE

« Il est recommandé à l’ensemble de la population de respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours »
Copyright © Senemedia.com


L’info est du Centre de gestion de la qualité de l’air (Cgqa). Postée sur le site air-dakar.org, elle fait état d’une pollution à l’indice rouge pendant les prochains jours. « La qualité de l’air est très mauvaise pour la journée du 23 octobre, avec des concentrations de particules qui atteignent 900 microgrammes par mètre cube. Une très mauvaise qualité de l’air est prévue pour les prochaines 72 heures », informe le centre. Par conséquent, le Cgqa demande à tous de respecter les recommandations sanitaires en cas de pollution. « Il est recommandé à l’ensemble de la population de respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou de l’adapter sur avis de leur médecin ; de consulter leur médecin en cas d’aggravation de leur état ou apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux) ; d’éviter (ou de limiter) toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l’extérieur augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants ihales ; de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de l’encens, de solvants et surtout la fumée de tabac », liste le Cgqa. Et de prévenir les personnes souffrant de maladies : « Les jeunes enfants, les asthmatiques et les personnes âgées devraient éviter de s’exposer longuement à l’air ambiant pendant cette période ».

Crée grâce à un financement du Fond nordique de développement, le Centre de gestion de la qualité de l’air (Cgqa) a, en raison de ses objectifs de veille environnemental sur la pollution atmosphérique, été placé sous la tutelle de la Direction de l’environnement et des établissements classés (Deec). Ce centre dispose, aujourd’hui, d’un laboratoire de référence et de cinq stations fixes de mesure de pollution de l’air, réparties à travers la ville de Dakar. Ces stations fixes sont complétées par un laboratoire mobile qui effectue des mesures dans des endroits ciblés.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

DRAME A BAMBEY: UN PROFESSEUR EGORGE SA FEMME ENCEINTE
DRAME A BAMBEY: UN PROFESSEUR EGORGE SA FEMME ENCEINTE
TIVAOUANE : LE KHALIFE CHANTE LES QUALITES DU CHEF DE L’ETAT
TIVAOUANE : LE KHALIFE CHANTE LES QUALITES DU CHEF DE L’ETAT
VICTOIRE A LA PRESIDENTIELLE DE 2019 : MACKY, LES CLES D’UNE CONFIANCE
VICTOIRE A LA PRESIDENTIELLE DE 2019 : MACKY, LES CLES D’UNE CONFIANCE
COMMUNIQUE DU MINISTRE DE LA JUSTICE SUR L'AFFAIRE KARIM WADE
COMMUNIQUE DU MINISTRE DE LA JUSTICE SUR L