MAHAMMAD BOUN ABDALLAH DIONNE SUR LA PAIX ET SECURITE EN CASAMANCE
« Macky a réussi où Wade a échoué »

MAHAMMAD BOUN ABDALLAH DIONNE SUR LA PAIX ET SECURITE EN CASAMANCE

« Macky a réussi où Wade a échoué »
Copyright © Senemedia.com


A la guerre comme à la guerre. A quelques mois de la Présidentielle de 2019, tous les moyens sont bons pour déstabiliser un camp ou un autre. Et Mahammed Boun Abdallah Dionne ne s’en est pas privé, ce samedi, dans un hôtel de la place. Ce, en marge du séminaire de lancement de la Cellule de contribution au Plan Sénégal émergent (CcPse). S’offrant même une comparaison entre son mentor, Macky Sall et Abdoulaye Wade sur le dossier Casamance, le Premier ministre a rappelé la question des militaires sénégalais « otages » entre 2011 et 2012 au Sud du pays.

« Pendant 6 mois que des militaires sénégalais étaient entre les mains des rebelles au sud du Seénégal, Abdoulaye Wade n’a rien pu faire pour les libérer. Mais arrivé au pouvoir, Macky Sal en a fait une priorité au point de trouver une issue heureuse en quelques jours », a-t-il déclaré. Mieux, a-t-il confié aux imams présents à la rencontre, « au moment où, la zone de Affignam était sous la coupe réglée des rebelles durant le règne de Wade, maintenant, c’est un barrage pour la culture du riz qui plombe la zone. Lequel barrage doublé d’un pont permet aussi, la libre circulation des personnes et des biens. Contrairement à un passé récent ».

Pour lui, voilà le sens et la portée de PSE, et dans le volet paix et sécurité. En effet, cette rencontre dont le thème ; « Pour une meilleure appropriation du Pse pour les populations », a regroupé les imams du pays tirés au volet. Il s’agissait alors, aux yeux du chef du gouvernement, de vulgariser les réalisations du chef de l’Etat. Ces dignitaires religieux étant incontournables dans la bataille d’opinion.

« Le Pse est une vision plus que la construction des autoroutes, du Train Express, de l’arène nationale… », a expliqué Boun Dionne à son auditoire. Pendant une bonne demi-heure, il s’est livré à une séance d’explications sur les fondements et les aboutissements du PSE qui, à terme, va mettre, de manière définitive, le Sénégal sur les rampes de l’émergence.

« Ce n’est pas un programme comme ceux que nous avons vu jusque-là. Il va jusqu’en 2035 au moment où, son initiateur, son concepteur, le président Macky Sall ne sera, vraisemblablement plus, à la tête du pays. Mais, il a eu cette vision futuriste si cher à son mandat », a-t-il ajouté.

Dans son discours, Mahammed Boun Abdallah Dionne a évoqué plusieurs autres axes dont le volet social avec ses 300 000 familles bénéficiaires de la bourse se sécurité familiale. Prenant la place des experts en la matière, il a expliqué en long et en large, qui doit être bénéficiaire et la destination de cet argent « offert » par l’Etat du Sénégal. A ses côtés, les ministres Cheikh Kanté, en charge du PSE, et Mame Mbaye Niang du Tourisme. Le Groupe de coordination du PSE est né en 2014 quand, lancé le président Macky Sall a convié, au Palais, des dignitaires religieux à une rupture de jeûne.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

FIN DE LA TOURNEE ECONOMIQUE EN CASAMANCE : MACKY SALL INAUGURE LA RN6
FIN DE LA TOURNEE ECONOMIQUE EN CASAMANCE : MACKY SALL INAUGURE LA RN6
Des femmes ‘’aperistes’’ fâchent Serigne Bass Abdou Khadre
Des femmes ‘’aperistes’’ fâchent  Serigne Bass Abdou Khadre
54 cas testés positifs à Touba
54 cas testés positifs à Touba
Aly Ngouille dit niet à Ousmane Sonko
Aly Ngouille dit niet à Ousmane Sonko