‘’Certains Sénégalais sont méchants et mauvais…’’
THIONE BALLAGO SECK (CHANTEUR)

 ‘’Certains Sénégalais sont méchants et mauvais…’’

THIONE SECK
Copyright © Senemedia.com


Pourquoi des huissiers ont-ils tenté de saisir le matériel du Penc Mi mercredi dernier ?

Je voudrais d’abord rassuré mes fans et ceux de mon fils Wally. Ce samedi, comme tous les samedis, nous serons au Penc Mi. Je jouerais la première partie et lui la deuxième comme d’habitude. Concernant maintenant cette affaire, en  2014, j’étais en tournée européenne de 3 mois. Au début, je ne devais y passer qu’un mois et quelques jours. Seulement, au cours de la tournée, nous avons rencontré d’autres promoteurs qui nous ont engagés. C’est pour cela que nous avions prolongé notre séjour. A mon retour de voyage, j’avais trouvé ici une ordonnance d’expulsion. Mon avocat, Me Ousmane Sèye, et moi avions appelé le bailleur chez moi pour qu’il nous explique le pourquoi du comment. Il nous avait répondu qu’il fallait qu’il le fasse. Me Sèye m’avait alors fait signe pour qu’on s’en tienne à cette réponse. Nous avons même payé les trois mois d’arriérés de loyer qu’on lui devait.  Vous pensez que quelqu’un qui ne peut pas accepter qu’on lui doive seulement 3 mois d’arriérés de location acceptera qu’on lui en doive 4 ans. J’ai investi un peu plus de 512 millions de F CFA. Le Penc Mi n’était qu’une simple salle, c’est moi qui l’ai transformée.

Vous assurez les premières parties de Wally, votre fils, n’est-ce pas un recul dans votre carrière ?

C’est vous qui le voyez ainsi mais pas moi. J’en rends grâce à Dieu. Cela démontre que Dieu est le seul maître. J’ai rencontré pas mal de difficultés dans ma carrière. J’ai vécu différentes expériences. On m’a souvent mis des bâtons dans les roues. J’ai vécu des choses inimaginables dans ce milieu. Dieu est juste c’est pour cela peut-être qu’il a détourné Wally de son objectif d’être footballeur et l’orienté vers la chanson. Je lui en rends grâce. Je peux dire que ma prière est exaucée en voyant que Wally est arrivé à un niveau où c’est moi son père qui joue ses premières parties. A ses débuts, on me reprochait de vouloir imposer mon fils. Les gens disaient ne pas être d’accord. On me disait de manière cru que je voulais Wally comme Abdoulaye Wade voulait imposer Karim. Ceux qui disaient cela sont ceux qui maintenant se mettent devant la scène quand Wally jouent pour l’applaudir. La vie est un long chemin. Wally a la chance de ne pas vivre les mêmes mésaventures que les miennes. C’est Dieu qui l’a voulu ainsi. Maintenant, si vous considérez cela comme un recul, sachez que c’est vous-même qui êtes en recul.

N’avez-vous pas quelque part sacrifié votre carrière pour…

(Il  coupe) Ne poursuivez pas ! bien sûr que j’ai sacrifié ma carrière pour cela. Il me fallait faire cela. Il fallait que je me retire pour que Wally puisse accéder rapidement à un certain niveau. Il me fallait prendre ce risque. Il m’arrivait de venir à Penc Mi, de monter sur la scène pour que mes fans me voient, de faire semblant de régler des choses avant de rentrer en demandant à Wally d’assurer l’animation de la soirée. Je ne jouais pas. Je l’ai fait pendant longtemps. J’agissais ainsi parce que les gens ne voulaient pas de lui. Avant ils disaient Wally, maintenant c’est M. Wally.

Certains trouvent que le Président n’aurait pas dû vous recevoir vu que vous avez une affaire pendante devant la justice ?

C’est leur affaire. S’il y avait 50 Présidents au Sénégal, ils auraient tous dû me recevoir. J’ai beaucoup contribué à l’évolution de la culture au Sénégal. Si j’étais un chanteur blanc, j’aurais acheté une île. On est en Afrique, quel que soit le talent qu’on a, on ne peut ne pas vivre de son art.  N’importe quel président doit pouvoir me rencontrer. Maintenant, la liberté d’expression d’un individu s’arrête là où commence celle de son voisin (sic). J’ai retenu cela quand j’étais encore élève. Certains Sénégalais sont méchants et mauvais. J’ai été victime d’une escroquerie. On m’a volé mes 85 millions. A cause de cela on m’a arrêté. J’ai souffert dans ma chair. J’ai été retenu pendant 8 mois, ce ne sont ni 8 jours ni 8 semaines. On a sali mon nom en me mêlant à cette histoire. Je n’imaginais pas que j’avais une telle importance aux yeux de ceux qui me veulent du mal au point de me mêler à une pareille histoire. Le Président est très bien renseigné. Il sait très bien que je ne suis pas ce genre d’homme qui tremperait dans ce genre d’histoire. Je ne m’abaisserai pas à ce niveau. S’il était sûr que c’était moi qui ai fait ce dont on m’accuse, il ne me recevrait pas. Pour ceux que cela irrite, c’est leur problème.

Revenons à cet entretien avec le Président, Avez-vous parlé de parrainage lors de l’audience ?

Vous ne comprenez pas ou ne voulez pas comprendre. J’y suis allé pour lui présenter mon projet et je m’en suis tenu à ça. 

Vous allez parrainez qui ?

Qui moi, j’en déciderai le moment venu. Pour le moment, c’est mon projet ‘’La Cedeao en chœur’’ qui m’importe.

Comment appréciez-vous la situation actuelle du Sénégal ?

Il s’y passe ce qui s’y passe depuis Mathusalem. Certains mangent à leur faim et ont même plus que de besoin et d’autres n’ont rien ou ont le minimum. Les choses ont toujours été comme ça et çà dans tous les pays du monde. Ainsi, va le monde.

Vous ne faites pas partie de ceux qui disent que ‘’deuk bi dafa Macky’’ ?

Je considère que si quelqu’un se bat pour arriver au pouvoir et y accède sans verser de sang, je considère que c’est Dieu qui a voulu le hisser à cette place. Alors je refuse de faire partie de ceux qui le combattent, le critique négativement. Je n’entreprendrai rien contre lui parce que c’est Dieu qui l’a élu. Comment Macky Sall gère ce n’est vraiment pas mon problème. S’il gère dans la droiture, Dieu en est témoin. S’il fait le contraire également, Dieu le voit. Je n’ai rien contre Macky Sall. Je n’aurai rien contre Macky Sall. Je n’ai jamais rien de négatif ou de mal d’un Président du Sénégal et je ne le ferai jamais.

 

A votre avis à quoi sont liées toutes les difficultés que vous vivez ou avez vécu ?

Vous savez quand vous êtes ami d’untel qui a une certaine position et que vous ne supportez pas Thione Seck, cette personne qui n’est pas fan de Thione Seck mais de vous, essaiera de me mettre des bâtons dans les roues. C’est aussi simple que cela. Maintenant, si on m’attaque à cause de mon franc parler, que les gens se préparent parce que je ne me tairais pas tant que j’ai des vérités à dire.

Vos sorties dans la presse ne sont-elles pas trop nombreuses et souvent c’est pour répondre à des attaques ?

Vous pensez que je sors trop dans la presse ? Moi, je ne réponds presque jamais aux attaques. Aujourd’hui, j’ai senti le besoin de rassurer mes fans et ceux de mon fils. La semaine passée j’ai parlé de l’affaire Guin Thieuss. Mais lui, il a parlé pendant presque 6 mois sans que je réagisse. C’est Wally qui a commis l’erreur de lui répondre et il m’a fallu prendre le relais. Guin Thieuss a sorti des papiers, j’en exhibé de plus valable que les siens. Et qu’il se le tienne pour dit, j’ai composé une chanson pour lui intitulé Guinté. La loi ne me permet pas de le faire en citant son nom mais moi j’utilise Guinté. Une chanson bien rimée qui sortira bientôt.

Parlons de la rivalité Thione-You…

(Il coupe) Laissez Youssou Ndour en dehors de cet entretien. Je ne veux pas parler de lui.

La rivalité entre vous est réelle ou c’est juste une légende urbaine ?

Vous êtes vraiment têtue. Laissez Youssou Ndour. Il est mon jeune frère. Je sais qu’il me respecte beaucoup et a beaucoup d’égard à mon endroit. Laissez le tranquille.

Donc ce qui s’est passé entre vous n’était que de la fiction ?

Il vous faut vraiment pimenter votre entretien à ce que je vois mais je refuse de parler de Youssou Ndour. Laissez le gérer ses affaires et je gère les miennes de mon côté. Il n’y a aucun problème  entre nous. Il n’y a aucun problème entre nous.

Quels rapports vous lient aux artistes de votre génération ?

A chaque fois qu’on se voit on se lance des vannes. On rigole ensemble à en pleurer. On a d’excellents rapports.

La dernière sortie internationale de Wally est considérée comme un échec par beaucoup, êtes-vous du même avis ?

Ce n’est pas vrai. Ceux qui disent que c’était un échec raconte des mensonges. Une salle qui accueille 9500 personnes, si quelqu’un arrive à mobiliser 5500 personnes, on ne peut parler d’échec. Ce qu’ose faire Wally moi son père je n’ose pas le faire c’est pourquoi je l’encourage à relever des défis. Il faut se fixer des objectifs pour les atteindre. Je lui dis ‘’Fiston vas-y’’. Ce que les gens ignorent c’est que quand on n’a pas de maison de disque, il est difficile de réaliser certaines choses en Europe. Il faut comprendre également que la Suisse n’est pas encore très imprégnée de la culture africaine. Il n’y a pas non plus beaucoup de Sénégalais. Ceux qui étaient à cette soirée, était venus de la France, de l’Italie, etc. pour soutenir Wally. Moi son père je luis dis ‘’Bravo fiston et la prochaine vas en Russie’’.

Wally a dit dans une vidéo avoir demandé à Akon de le mettre en rapport avec des artistes américains. Ce dernier lui a rétorqué de travailler encore avant de prétendre à cela. Ne pensez-vous qu’Akon a raison ?

Si j’étais lui je ne demanderai pas cela à Akon. Wally n’a pas besoin d’Akon. Wally s’est fait tout seul sans Akon. Wally est devenu chouchou du public sénégalais sans Akon. Ce dernier est son grand-frère. Wally peut aller lui demander des conseils. Il peut même faire un duo avec lui parce que c’est le père d’Akon qui est mon ami. Toutes les fois où j’ai vu Akon c’est grâce à son père. Si j’étais Wally je n’aurais même dit cela. Il a permis au frère d’Akon de le traiter de menteur alors que cela n’en valait pas la peine. Il n’aurait pas dû en parler puisqu’il lui a demandé de travailler encore il aurait juste dû lui montrer qu’il travaille davantage et s’en tenir à cela. Wally est jeune et c’est normal qu’il fasse des fois des erreurs. Mon fils  peut faire son chemin sans Akon, ‘’Bekon’’ ou ‘’Mekon’’.

Vous niez la rivalité entre Youssou Ndour et vous mais vous ne pouvez pas nier celle entre Wally et Pape Diouf. Quels conseils donnerez-vous à votre fils afin qu’il évite les erreurs que vous avez peut être commisses?

Pape Diouf est mon fils comme l’est Wally. Quand Pape Diouf a perdu son père Wally est parti avec une délégation lui présenter ses condoléances. Donc c’est à eux deux que je m’adresse. Qu’ils évitent de commettre certaines erreurs du passé. Qu’ils n’écoutent pas trop les fans et qu’ils essaient l’un comme l’autre de polir leurs relations. Il faut qu’ils se retrouvent des fois même si les différends ne peuvent manquer. Quand il y a problème chacun essaie de défendre son idole. Pape Diouf a un staff qui croit en lui tout comme Wally. Je dis souvent à Wally que quand on a le vent en poupe on a le public, les fans, les amis et les musiciens qui rôdent autour  de toi. Et parmi les musiciens, il y en aura toujours des fumistes. Parmi le public, il y en a ceux qui te tiendront un langage de vérité alors que d’autres ne te diront que ce que tu veux entendre. Je préfère un ennemi conscient à un fan inconscient. Je lui ai demandé de prendre mon parcours pour référence. Il sait par où je suis passé. Cela peut lui servir de leçon. On peut cheminer avec quelqu’un pendant 15 ans, lui rendre toutes sortes de service, un beau jour vous avez un problème et il vous traite de tous les noms d’oiseau. La vie est ainsi faite. Mais lui peut échapper à tout cela s’il fait attention.

Avez-vous des nouvelles de l’ancien Président gambien Yaya Jammeh qui était votre ami ?

Yaya Jammeh a toujours été mon ami et il restera toujours mon ami. Yaya Jammeh et moi passions des heures à blaguer sur diverses choses. Beaucoup pensent qu’il m’a donné beaucoup d’argent. ‘’Barki ya Rassoulilahi, bilahi, walahi, wa talahi il m’a juste une et une seule fois donné 5 millions de F CFA’’. Pas plus. Il ne m’a jamais offert de voiture ou même un cure-dent.

Avez-vous de ses nouvelles ?

Comment avoir de ses nouvelles alors qu’il vit en Guinée Equatoriale ?

Il doit avoir un téléphone non…

Il ne m’a pas donné son numéro, c’est tout ce que je peux vous dire. Tout ce que je peux vous assurer et qu’il me considérait comme son copain et je le voyais comme tel. Quand on discutait ensemble, il mettait de côté sa casquette de Président et on bavardait en rigolant. Il paraît même qu’il y a des gens qui avaient des problèmes avec lui et voulaient que quelqu’un joue les bons offices auprès de lui et on leur avait suggéré de venir me voir. Ils n’ont quand même pas eu le temps de le faire.

SOURCE ENQUETE







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

TRAIN EXPRESS REGIONAL SUR LES RAILS LE 14 JANVIER 2019
TRAIN EXPRESS REGIONAL SUR LES RAILS LE 14 JANVIER 2019
COUMBA GAWLO SECK, ARTISTE CHANTEUSE LANCE UN APPEL AUX HOMMES POLITIQUES
COUMBA GAWLO SECK, ARTISTE CHANTEUSE LANCE UN APPEL AUX HOMMES POLITIQUES
CANDIDATURE A LA PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE NON PARTANT
CANDIDATURE A LA PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE NON PARTANT
AUTOROUTE ILA TOUBA : LA DATE DE L’INAUGURATION FIXEE LE 20 DECEMBRE 2018
AUTOROUTE ILA TOUBA : LA DATE DE L’INAUGURATION FIXEE LE 20 DECEMBRE 2018