AFFAIRE DU MEURTRE NDIAGA DIOUF A LA COUR D’APPEL DE DAKAR
Barthélémy Dias et Cie convoqués le 14 novembre à la barre

AFFAIRE DU MEURTRE NDIAGA DIOUF A LA COUR D’APPEL DE DAKAR

Barthélémy Dias et Cie convoqués le 14 novembre à la barre
Copyright © Senemedia.com


Le dossier du meurtre du nervi Ndiaga Diouf a été, également, inscrit ce mercredi sur le rôle de la Cour d’appel de Dakar. Mais, elle n’a pas été plaidée au motif que les parties au procès n’ont pas informé de cet état de fait. Du coup, le juge a renvoyé le procès jusqu’au 14 novembre prochain. Ceci, le temps de permettre au parquet d’envoyer les citations à comparaître à la partie civile qu’est la famille de Ndiaga Diouf ainsi qu’à la défense composée de Barthélémy Dias et Cie, c’est-à-dire les personnes impliquées dans la fusillade de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur.

Lors du premier jugement, Barthélémy Dias a été déclaré coupable de coups mortels, coups et blessures volontaires et détention d’armes sans autorisation administrative par le tribunal correctionnel de Dakar. Il avait pris 2 ans dont 6 mois de prison pour le meurtre du jeune plombier et non moins lutteur Ndiaga Diouf, le 22 décembre 2011.  Ses co-prévenus, Habib Dieng et Babacar Faye ont été condamnés à la même peine pour lesdits délits. Une peine qui avait été couverte la durée de leur détention préventive. En plus, ils devraient verser à la famille du défunt, la somme de 25 millions de FCFA.

De l’autre côté, Samba Diouf alias ‘’Ndiol’’, Badara Guèye, Bocar Sy, Cheikh Diop, Seydina Oumar Mangane, Cheikh Mbackiyou Siby ont été condamnés à 2 ans assortis de sursis pour association de malfaiteurs, participation à un rassemblement illicite suivi d’actions diverses et vont allouer le franc symbolique au maire de Mermoz-Sacré-Cœur. Là où Abdoulaye Diène, Malick Thiombane, Hamath Guèye et Bocar Sy Doucouré ont bénéficié d’une relaxe.

Le Parquet avait requis 10 ans de prison contre l’édile pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et le décernement d’un mandat de dépôt. Et si la cour d’appel suit ce réquisitoire, Barthélémy Dias risque de rater la Présidentielle de 2019.

 

Mame Ndoumbé Fall







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE