THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS
‘’Seuls les bodio bodio critiquent Waly’’

THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS

THIONE SECK
Copyright © Senemedia.com


‘’Pour ce qui concerne le concert  de Genève, je dis bravo à Wally. Il a de l’audace. Moi son père, j’ai une fois joué sur scène en Suisse, je n’avais que 350 personnes. Les organisateurs m’avaient félicité car c’était un record. Que personne ne compte sur moi pour que je lui caresse dans le sens du poil. S’il avait échoué j’allais le dire. Sur une salle qui compte 9500, Waly a remplis les 5500 places. Je suis fier de lui. C’est mon sang qui circule dans ses veines. Je suis son père. Il a de l’audace. Il ose ce que beaucoup n’ose pas. Le pays devrait le féliciter et non le critiquer. Mais bon, c’est normal car il est le fils de Thione Seck. Moi son père j’ai encaissé beaucoup de coups durant ma carrière. C’est pour me récompenser  que Dieu m’a offert Waly. S’il était le fils de Youssou Ndour, d’Ismaila Lo ou de Baba Maal, il n’allait pas être l’objet de critiques subjectives. Je lui avais dit que tout ne serait pas facile pour lui car il est le fils de Ballago. Je lui demande de relever d’autres défis. L’année prochaine qu’il se fixe comme objectif de jouer
[...] Ceci est un article premium réservé aux abonnés.
Pour lire l'intégralité de cet article, abonnez-vous à Senemedia à 1000 FCFA par mois






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

CANDIDATURES DE WADE FILS ET KHALIFA SALL : LES ECLAIRCISSEMENTS DE ISMAÏLA MADIOR FALL
CANDIDATURES DE WADE FILS ET KHALIFA SALL : LES ECLAIRCISSEMENTS DE ISMAÏLA MADIOR FALL
CREATION D’EMPLOIS : UNE USINE DE FABRICATION ET D’ASSEMBLAGE DE MATERIELS INFORMATIQUES A PIKINE
CREATION D’EMPLOIS : UNE USINE DE FABRICATION ET D’ASSEMBLAGE DE MATERIELS INFORMATIQUES A PIKINE
FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL