CRISE AU PDS : DIFFEREND AVEC MADICKE NIANG
Me Wade enterre la hache de guerre

CRISE AU PDS : DIFFEREND AVEC MADICKE NIANG

Me Wade enterre la hache de guerre
Copyright © Senemedia.com


Après la tempête, le calme au sein du Parti démocratique sénégalais. Le Pape du Sopi, dans une lettre rendue publique hier, s’excuse auprès de son ancien ministre de la Justice, Madické Niang. ‘’Enterrons ce qui ne doit plus être dans nos relations qu’un regrettable incident qui se situe maintenant derrière nous’’, a souhaité l’ancien président de la République. Avant d’exprimer ses regrets : ‘’Mon cher Madické, j’ai pris connaissance de votre réaction à ma déclaration. Vous me connaissez pour ne pas savoir que je réagis spontanément sans détours. Je l’ai fait au stade de mes informations provenant de plusieurs sources’’, déclare-t-il. D’après Abdoulaye Wade, la vigueur de sa réaction n’a eu d’égale que la profondeur de sa déception à cause de la relation qu’il entretient avec le président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates. ‘’Devant l’accent de sincérité de votre déclaration, votre évocation du Saint-Coran et de notre Guide à tous les deux, le Vénéré Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, je vous donne acte de votre déclaration qui me rassure’’, tempère le Secrétaire général national du Pds.

En réaction à cette lettre, Me Madické Niang a décidé de passer l’éponge et de tourner définitivement la page après les excuses de son mentor. ‘’Je prends acte de votre lettre de ce jour (hier) parue dans la presse et vous en remercie vivement. Je rends grâce à Allah, au Prophète Mouhamed (SAW), à notre vénéré Guide Cheikh Ahmadou Bamba et à tous les Saints du Sénégal en raison du fait que ma prière, par laquelle j’ai demandé au Tout Puissant de vous éclairer sur mon compte, a été exaucée. Soyez sûr que je considère, comme vous, que  ce regrettable incident est derrière nous’’, formule-t-il tout en exprimant toute sa gratitude sa compassion à l’endroit des nombreux Sénégalais qui ont été profondément meurtris par cet incident malheureux.

Abdoulaye Wade dans une première correspondance sortie lundi dernier, avait  accusé ouvertement Me Madické Niang d’être l’instigateur de la fronde dirigée par une quinzaine de responsables libéraux qui, dans une lettre qu’ils lui ont adressée, exigent une candidature de substitution à celle de son fils, Karim Meïssa Wade, absent du fichier électoral. Mais la réaction de Me Madické Niang ne s’était pas fait attendre. ‘’Je suis profondément malheureux de me rendre compte que, malgré toutes les épreuves que nous avons traversées et toutes mes manifestations d’affection profonde pour sa personne, le Président Wade ait pu de se tromper sur mon compte’’, avait déclaré l’ancien ministre de la Justice.

MNF







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL
PRESIDENTIELLE 2019 : GADIO SOUTIENT MACKY SALL
PRESIDENTIELLE 2019 : GADIO SOUTIENT MACKY SALL