ABDOU MBOW REPOND AUX LEADERS DE L’OPPOSITION
« Qu’ils aillent à la recherche de parrains, c’est mieux »

ABDOU MBOW REPOND AUX LEADERS DE L’OPPOSITION

« Qu’ils aillent à la recherche de parrains, c’est mieux »
Copyright © Senemedia.com


La collecte des parrains bar son plein. Et le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (Apr) demande aux leaders de l’opposition et candidats déclarés à la Présidentielle de 2019 d’investir le terrain, « au lieu de se masser » devant le ministère de l’Intérieur pour organiser des sit-in. « Je crois que le président de la République, Macky Sall, l’a toujours dit : force restera à la loi. Nous sommes dans un pays démocratique. Et en 2018, parler de tripatouillage des élections, c’est insulter l’intelligence des Sénégalais. Parce que le Sénégal est l’un des rares pays en Afrique où l’on obtient les résultats à 20h. Aujourd’hui, ils veulent se refugier derrière sur des soi-disant arrestations. Il faut qu’ils aillent à la recherche de parrains. C’est mieux pour eux. Qu’ils le veuillent ou non, le combat aura lieu » ! a réagi Abdou Mbow, hier, en marge d’une session de formation sur le parrainage pour le compte des responsables de comités de « Macky 2012 » et de Benno Bokk Yaakaar (Bby).

Poursuivant, le vice-président à l’Assemblée nationale a accusé l’opposition d’avoir orchestré un « sabotage en présentant presque une centaine de candidatures ». Aussi, soutient-il que l’opposition ne peut empêcher la tenue du scrutin présidentiel, le 24 février 2019. « L’élection présidentielle aura bel et bien lieu. Ils (les leaders de l’opposition) ne veulent pas qu’on organise des élections dans ce pays. Ils sont dans des faux-fuyants. Ils disent qu’ils vont marcher sur le Palais ou encore le ministère de l’Intérieur. Mais ils savent pertinemment qu’ils ne peuvent pas accéder à la Place de l’Indépendance et qu’ils n’allaient pas tenir ce sit-in. Parce qu’il y a un arrêté qu’ils ont théorisé et qui les empêche d’organiser des manifestations dans ce périmètre. Il faut qu’il y ait un peu de sérieux dans ce pays », a ajouté le membre du Secrétaire exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République.

Pour clore son propos, le porte-parole adjoint de l’Apr a rappelé aux autres responsables de la coalition présidentielle « l’impératif » de travailler la « main dans la main » pour cette campagne de parrainage et de « taire les querelles de leadership », en vue de mieux aborder la réélection de « Apériste » en chef, Macky Sall.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

CONTROLE DU FICHIER ELECTORAL : L’ETAT ACCEDE AUX REVENDICATIONS DE L’OPPOSITION
CONTROLE DU FICHIER ELECTORAL : L’ETAT ACCEDE AUX REVENDICATIONS DE L’OPPOSITION
PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL