MYSTERE DANS LE BIGNONA : UN GARÇON DE 13 ANS TUE PAR UN ENGIN EXPLOSIF
La victime a ramassé l’engin avec lequel il…jouait sans se rendre compte du danger

MYSTERE DANS LE BIGNONA : UN GARÇON DE 13 ANS TUE PAR UN ENGIN EXPLOSIF

La victime a ramassé l’engin avec lequel il…jouait sans se rendre compte du danger
Copyright © Senemedia.com


Libération est en mesure de révéler un bien mystérieux drame survenu samedi dernier à 8 heures du matin à Sindian dans le Bignona. Selon nos informations, un garçon de 13 ans a été tué, dans des conditions atroces, par un engin explosif. Son corps a été littéralement déchiqueté. Les premiers éléments de l’enquête attestent que la victime a ramassé l’engin avec lequel il…jouait sans se rendre compte du danger. Pour le moment nos sources se refusent à indiquer la nature de l’engin en question. L’enquête ouverte par la gendarmerie devrait fournir plus de réponses sur cette affaire troubalante.

Qui, il faut le signaler, intervient au moment où cela fait presque un mois que quatre exploitants forestiers partis dans la forêt de Boussoloum n’ont plus donné signes de vie. Les recherches de l’armée combinées aux investigations de la gendarmerie n’ont pas pu permettre de retrouver, à ce jour, Mamadou Lamarana Diallo I, Mamadou Malal Diallo, Fodé Konaté et Mamadou Lamarana Diallo II. Les plus inquiétant comme nous l’écrivons est que les téléphones portables des exploitants forestiers ont été brutalement éteints quelques jours après le signalement de leurs disparitions.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

RECETTES BUDGETAIRES EN 2018 : LA DOUANE A VERSE 681,43 MILLIARDS DE FCFA
RECETTES BUDGETAIRES EN 2018 : LA DOUANE A VERSE 681,43 MILLIARDS DE FCFA
SCANDALE AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
SCANDALE AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
INCENDIE A NGOYE : UNE VINGTAINE DE CONCESSIONS REDUITES EN CENDRES
INCENDIE A NGOYE : UNE VINGTAINE DE CONCESSIONS REDUITES EN CENDRES
CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE DECROCHE UN AVENANT DE 6 MOIS
CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE DECROCHE UN AVENANT DE 6 MOIS