ACCORDS DE FINANCEMENT ENTRE LE SENEGAL ET LA BANQUE MONDIALE
118 milliards FCFA pour les secteurs de l’Eau et l’Education

ACCORDS DE FINANCEMENT ENTRE LE SENEGAL ET LA BANQUE MONDIALE

118 milliards FCFA pour les secteurs de l’Eau et l’Education
Copyright © Senemedia.com


« Le Sénégal est une référence en Afrique subsaharienne en matière de politique éducative et hydraulique », a indiqué Mme Louise CORD lors de la cérémonie de signature d’accords de financement avec l’Etat du Sénégal. C’est la raison pour laquelle, a-t-elle ajouté, la communauté internationale et particulièrement la banque mondiale, s’engage à contribuer aux efforts du gouvernement. La responsable de la banque mondiale se dit fière de constater que le Sénégal occupe le 1er rang des pays africain en matière d’hydraulique urbaine, avec un taux de 67% de desserte en 2017. Même en milieu rural, des efforts restent à faire, avec un taux d’accès de 42% en 2017. Malgré ce retard, Mme CORD a indiqué que le Sénégal se situe au dessus de la moyenne africaine concernant l’accès universel.

Consciente du fait que des progrès restent à faire, l’institution financière s’engage à mettre 130 millions de FCFA dans le projet Eau Assainissement di gouvernement. Celui-ci concerne 1,5 millions de personnes en milieu rural et va mettre l’accent sur les populations du bassin arachidier, soit le 1/3 de la population rurale. Ledit projet fera donc la part belle aux branchements domiciliers, à l’installation de bornes-fontaines, de robinets et de latrine dans les centres de santé et les marchés publics. Globalement, la banque mondiale met à la disposition du Sénégal une enveloppe de 70 milliards de francs CFA pour booster la réalisation d’ouvrages d’assainissement et la politique d’accès à l’eau.

Le second accord signé a trait au financement de la fuite contre le changement climatique et l’avancée de la mer dans la Langue de barbarie. Pour permettre au Sénégal de faire face à ce phénomène, la directrice des opérations a indiqué que la banque mondiale a mis 30 milliards de francs CFA à la disposition du gouvernement. L’enveloppe permettra de reloger des centaines de familles, environ plus de 10.000 personnes à Saint-Louis. Toutes choses qui prouvent selon Mme CORD, que la banque mondiale est résolument engagée aux côtés du Sénégal pour l’aider à donner corps à la promotion du capital humain et à l’atteinte des objectifs de développement durable. La transition est donc trouvée.

En effet, la banque mondiale va renforcer le Projet d’Appui à la Qualité, à l’Equité et à la Transparence (PAQUET) du système éducatif. Selon une étude réalisée en 2005 par l’USAID, 30% d’enfants en âge d’aller à l’école étaient en dehors du système éducatif. Fort du constat que le Taux Brut de Scolarisation (TBS) a évolué, passant de 65% en 2005 à 87% en 2017, les partenaires du Sénégal consentent encore cet accord de financement du PAQUET à hauteur de 31 milliards FCFA. La responsable des opérations de la banque mondiale a précisé que cette manne financière permettra au ministère de l’Education de renforcer et d’améliorer l’enseignement des sciences et des mathématiques au CEM, tout en permettant aussi de promouvoir le taux d’achèvement à l’école élémentaire, du CI à la classe CM2. Des séminaires de renforcement des capacités des enseignants et des directeurs d’école seront organisés et la communauté sera mieux impliquée. L’accent sera mis sur le principe de transparence et celui de la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).

A la suite de la représentante de la banque mondiale et après la signature et l’échange de documents, le ministre des finances, représentant le gouvernement, a exprimé la grande reconnaissance de l’Etat du Sénégal vis-à-vis de l’institution. Amadou BA s’est réjouit que la banque mondiale ait fini de s’approprier la pertinence des politiques contenues dans le PSE. Le capital humain, l’un des trois axes de ce programme, est au cœur du PAP 2014-2018, selon le ministre.

Au nom du Premier ministre et de tout le gouvernement, l’argentier du Sénégal promet une totale transparence dans la gestion des fonds alloués et renouvelle l’attachement du Sénégal à ce partenaire stratégique qu’est la banque mondiale.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PERTURBATION EN VUE DANS LA JUSTICE
PERTURBATION EN VUE DANS LA JUSTICE
Exclusivité Senemedia : Ila Touba inaugurée le 25 octobre 2018
Exclusivité Senemedia : Ila Touba inaugurée le 25 octobre 2018
PRESIDENTIELLE 2019 : LA CENA PRECISE SES ATTRIBUTIONS
PRESIDENTIELLE 2019 : LA CENA PRECISE SES ATTRIBUTIONS
ELECTRICITE : LE PREMIER MINISTRE ANNONCE UNE BAISSE PROCHAINE DE 15%
ELECTRICITE : LE PREMIER MINISTRE ANNONCE UNE BAISSE PROCHAINE DE 15%