Abdoulaye Sylla d'Ecotra derrière Mamoudou Ibra Kane et Alassane S. Diop ?
Le mystérieux investisseur serait Abdoulaye Sylla, un proche du couple présidentiel

Abdoulaye Sylla d

L'homme d'affaires Abdoulaye Sylla
Copyright © Senemedia.com


C’est ce que révèlent nos confrères de Leral, qui écartent définitivement la piste Yérim Sow dans la recherche du mystérieux milliardaire qui va financer les deux grosses pontes du Groupe Futur Média, sur le point de lancer un Groupe de presse comprenant une radio (Nostalgie), que dirigera Boubacar Diallo dit Boubs, un quotidien dont le directeur de publication sera connu dans les prochains jours.

Mais surtout fait notoire et rarissime, le Groupe, dans lequel Alassane Samba Diop et Mamoudou Ibra Kane détiendront chacun 15% comme droit d’entrée et Boubacar Diallo 20%, possède déjà une fréquence télé. De quoi susciter des interrogations sur le profil du généreux investisseur qui a cédé la moitié de ses parts aux anciens employés de Youssou Ndour.

Recherche faite par les investigateurs de Leral, ce serait Abdoulaye Sylla, l’homme d’affaires qui a notamment gagné le marché de l’assainissement de la nouvelle cité de Diamniadio et qui avait été désigné comme administrateur provisoire d’AHS, la société de Handling arrachée des mains de Bibo Bourgi et de Karim Wade.

Ce qui rend ces révélations intéressantes pour les curieux que nous sommes, c’est que nos deux amis journalistes ne seraient pas si éloignés de la sphère du pouvoir puisqu’il est de notoriété publique qu’Abdoulaye Sylla est un proche du couple présidentiel dont il revendique l’amitié en raison de ses relations personnelles avec la Première dame, entretenues du temps leur fréquentation du lycée technique de Diourbel.

La capitale bruissant toujours de ce genre de rumeurs, il faudra attendre de voir de plus près la géographie du capital, l’orientation éditoriale du nouveau Groupe de presse, pour se faire une idée précise de ce mystérieux et généreux donateur.

 

A. NDIAYE







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Infrastructures : Mohamed Dionne, tel un professeur d'Economie
Infrastructures : Mohamed Dionne, tel un professeur d
MITSUHIRO FURUSAWA, DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DU FMI, SUR LA SITUATION DU SENEGAL
MITSUHIRO FURUSAWA, DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DU FMI, SUR LA SITUATION DU SENEGAL
Echanges commerciaux : La barre fixée à 400 millions de dollars
Echanges commerciaux : La barre fixée à 400 millions de dollars
Le PUDC séduit les banques et l’Elysée
Le PUDC séduit les banques et l’Elysée