RAPPORT D'AMNESTY SUR LE SENEGAL
LA REPONSE DU MINISTRE DE LA JUSTICE

RAPPORT D

ISMAILA MADIOR FALL
Copyright © Senemedia.com


REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple – Un But – Une Foi MINISTERE DE LA JUSTICE   COMMUNIQUE DE PRESSE Dans un communiqué rendu public, Amnesty Sénégal fait des accusations graves et erronées sur la situation des droits de l’homme au Sénégal. Un communiqué qui pose un problème d’objectivité et de méthodologie. Il met l’accent plus sur des questions politiques que sur des sujets purement axés sur la situation des droits de l’homme. Pour preuve, le communiqué fait état d’un dossier KarimWade qui n’est pas évoqué dans le rapport. Ledit rapport évoque un certain de nombre de points qui appellent des réponses de la part des pouvoirs publics.   Le premier point parle de procès inéquitables, en relation avec l’affaire concernant lemaire de Dakar, pour souligner les nombreuses demandes de libertés provisoires rejetées malgré un cautionnement. Sur ce point, l’article 134 du Code de procédure pénale dispose que le cautionnement doit être fourni en espèces et garantir, outre la représentation de l’inculpé, le paiement des frais de procédure avancés par la partie civile, la partie publique, les amendes, restitutions et dommages-intérêts. Khalifa Ababacar SALL n’a pas offert en cautionnement l’intégralité des frais prévus par la loi et n’a pas non plus fourni des espèces comme l’exige la loi. Sur la
[...] Ceci est un article premium réservé aux abonnés.
Pour lire l'intégralité de cet article, abonnez-vous à Senemedia à 1000 FCFA par mois






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PERTURBATION EN VUE DANS LA JUSTICE
PERTURBATION EN VUE DANS LA JUSTICE
Exclusivité Senemedia : Ila Touba inaugurée le 25 octobre 2018
Exclusivité Senemedia : Ila Touba inaugurée le 25 octobre 2018
PRESIDENTIELLE 2019 : LA CENA PRECISE SES ATTRIBUTIONS
PRESIDENTIELLE 2019 : LA CENA PRECISE SES ATTRIBUTIONS
ELECTRICITE : LE PREMIER MINISTRE ANNONCE UNE BAISSE PROCHAINE DE 15%
ELECTRICITE : LE PREMIER MINISTRE ANNONCE UNE BAISSE PROCHAINE DE 15%