MAC DE THIES : DEUX DETENUS SURPRIS EN PLEINS EBATS
« … J’ai tiré les rideaux et je les ai surpris en train d’entretenir des relations sexuelles »

MAC DE THIES : DEUX DETENUS SURPRIS EN PLEINS EBATS

« … J’ai tiré les rideaux et je les ai surpris en train d’entretenir des relations sexuelles »
Copyright © Senemedia.com


Détenus à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès, Pierre Cissé et Daouda Dia ont été surpris en pleins ébats sexuels. Ils ont été jugés hier au Tribunal des flagrants délits. Et, ils ont écopé de 5 ans de prison ferme.

Une histoire que l’on entend rarement. Dans la nuit du 24 au 25 mai 2018, le détenu, Samba Fall, a surpris deux de ses codétenus, Pierre Cissé et Daouda Dia, en plein relations sexuelles dans les toilettes de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès. Le témoin a affirmé qu’il partage la chambre avec les accusés. Selon lui, des rumeurs ont laissé croie que ces deux hommes entretenaient une relation intime. C’est la raison pour laquelle il a choisi de prêter attention à eux. « … J’ai tiré les rideaux et je les ai surpris en train d’entretenir des relations sexuelles », a dit Samba Fall. Avant de poursuivre : « Pierre Cissé avait baissé son pantalon jusqu’aux genoux. Daouda Dia avait baissé son pantalon un peu. Daouda Dia avait bien introduit son sexe dans l’anus de Pierre Cissé et faisait des mouvements ».

Cependant, les deux présumés ont nié les faits. M. Cissé a avancé que son partenaire lui avait trouvé dans les toilettes. Mais, il est aussitôt sorti. Des déclarations qui n’ont pas convaincu le juge puisqu’ils ont été condamnés à 5 ans fermes.

 

(Source : Les Echos)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE