PORT AUTONOME DE DAKAR : ATTRIBUTION DU TERMINAL A CONTAINERS
Impunité après le détournement de 100 millions de FCFA

PORT AUTONOME DE DAKAR : ATTRIBUTION DU TERMINAL A CONTAINERS

Impunité après le détournement de 100 millions de FCFA
Copyright © Senemedia.com


Selon les informations de Libération, la Cour des comptes a produit deux rapports particuliers dans lesquels elle passe en revue les recommandations issues de ses précédentes missions de vérifications dans différentes structures. Ce, pour vérifier si ses recommandations ont été exécutées.

Dans l’un des deux documents, la Cour des comptes s’étonne, par exemple, que la direction générale du Port de Dakar n’a toujours pas fait rembourser aux membres de la commission ad-hoc, irrégulièrement mis en place sous Bara Sady, dans le cadre de l’attribution du terminal à containers, des primes indues.

En effet, à la suite de sa mission de vérification, la Cour des comptes avait demandé aux membres du Conseil d’administration au directeur général (ndlr, Bara Sady) à l’époque des faits incriminés) de rembourser solidairement ce montant versé aux membres de la Commission ad-hoc créée dans le cadre de la concession du terminal à containers. Ces derniers avaient reçu chacun la rondelette somme de 25 millions de FCFA. Les vérificateurs ordonnaient aussi au Port de revoir les rapports contractuels entre le Pad et ses assureurs-conseils et de prendre toute mesure nécessaire au renforcement de leur indépendance et à la préservation de la transparence dans les procédures de passation des marchés publics.

Le constat fait par la Cour des comptes est que ce remboursement n’est pas effectif. Et la seule explication donnée, selon le rapport, est que le président et les administrateurs présents à la séance d’adoption de la concession du terminal containers et de la motivation en question ont été… remplacés progressivement depuis 2008.

Les vérificateurs avaient aussi demandé de précompter le montant de cinq millions FCFA sur les émoluments de l’ex président du Conseil d’administration en vue du remboursement de la subvention qu’il a reçue. Ce qui n’a jamais été fait.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE