AUCHAN SUR UN BAIL EN OR A GIBRALTAR
Un loyer-cadeau troublant de…117 383 francs CFA par mois

AUCHAN SUR UN BAIL EN OR A GIBRALTAR

Un loyer-cadeau troublant de…117 383 francs CFA par mois
Copyright © Senemedia.com


Libération révélait déjà les conditions troublantes dans lesquelles les autorités municipales de Mbour avaient cédé une partie du site du stade Caroline Faye à Auchan qui y a érigé u méga magasin. Cette affaire avait conduite à la saisine de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), par le Forum civil local. Mais jusqu’à ce jour, l’affaire n’a connu aucune suite. Au contraire, Auchan a ouvert depuis lors sa filiale mbouroise.

Selon les documents obtenus par Libération, le site abritant le magasin d’Auchan à Gibraltar a été cédé dans des conditions aussi bizarres. Ce terrain de 2114 mètres carrés a été attribué à Sénégal Atac supermarché Sa, maison-mère d’Auchan représenté par son administrateur Laurent Leclerc, sous forme de bail locatif. Jusque-là, rien d’anormal. Le hic est que le bail annuel a été fixé à la modique somme de 1 408 600 FCFA, soit un loyer mensuel de …117 383 francs.

Sur quelle base ce prix a-t-il été fixé ? Nous laissons la parole aux experts.

Pour rappel, Libération écrivait, concernant Mbour, que les travaux avaient commencé alors que le préfet n’avait pas approuvé ni la délibération encore moins les conventions liant Auchan au conseil départemental et au conseil municipal. Mieux, la délibération a été adoptée par 35 conseillers départementaux sur 100. Plus grave, Auchan avait viré 50 millions sur les 100 qu’il devait donner à la commune de Mbour pour participer à la construction d’un complexe culturel, non pas dans le compte unique de la commune qui au trésor public mais plutôt dans le compte de l’entrepreneur qui est en même temps un conseiller départemental et propriétaire de l’entreprise Setam qui est aussi chargée de construire le complexe culturel de la commune de Mbour.

Pire, aucune procédure de passation de marché n’avait été respectée par rapport au complexe culturel.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

COUR SUPRÊME : VIVIANE WADE DEBOUTEE
COUR SUPRÊME : VIVIANE WADE DEBOUTEE
ALLA DIENG (SECRETAIRE PERMANENT DE L’UNACOIS YESSAL)
ALLA DIENG (SECRETAIRE PERMANENT DE L’UNACOIS YESSAL)
REMISE RAPPORTS 2016 ET 2017 DU CNRA
REMISE RAPPORTS 2016 ET 2017 DU CNRA
IMMIGRATION CLANDESTINE
IMMIGRATION CLANDESTINE