MEURTRE A KHOMBOLE
Un élève de Première tué par son frère à coup de pilon

MEURTRE A KHOMBOLE

Un élève de Première tué par son frère à coup de pilon
Copyright © Senemedia.com


Entre Mor Thioune, 22 ans décrit comme un drogué notoire et Ibra Mboup dit « Petit beau », âgé de 18 ans, élève en classe de première, leurs relations ont toujours été heurtées. Le premier n’avait de cesse de menacer le second mais jusqu’ici, il y a avait rien de grave jusqu’au jour où Mor a asséné un coup de pilon mortel à Ibra alors que ce dernier était dans les bras de Morphée, rapporte l’Observateur.

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, le nommé Mor Thioune qui est un drogué notoire partageait la même chambre  avec Ibra Mboup dit « Petit beau ». Issus d’une même famille, leurs deux mamans sont de même père et même mère. Mais n’empêche, Mor Thioune menaçait souvent Ibra. Ainsi, pour mettre à exécution son plan, Mor a attendu le retour du jeune élève qui était parti à Dakar. C’est ainsi qu’il a récupéré le pilon qu’il a gardé par devers lui. Aux environs de 3 heures du matin, il a attendu que son petit frère soit allongé sur son lit, dormant profondément, pour sortir le pilon et lui administrer un violent coup à la tête qu’il a complètement fracassée. Ibra est en effet mort sur le coup avec la tête réduite en bouillie. La famille ameuta tout le voisinage. Informés, les éléments de la brigade de gendarmerie ont rappliqué dare-dare sur les lieux. Après constat, le corps sans vie a été acheminé à l’hôpital régional de Thiès, puis à Dakar pour les besoins de l’autopsie. Mor Thioune a été déféré au parquet en attendant de faire face aux juges.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE