SOULEYMANE TELIKO, PRESIDENT DE L’UMS, SUR LA SORTIE DE BAMBA DIEYE
« Les propos de Cheikh Bamba Dièye sont intolérables et ne devraient pas rester impunis »

SOULEYMANE TELIKO, PRESIDENT DE L’UMS, SUR LA SORTIE DE BAMBA DIEYE

« Les propos de Cheikh Bamba Dièye sont intolérables et ne devraient pas rester impunis »
Copyright © Senemedia.com


Président, la Justice essuie moult critiques, notamment avec le procès en appel de l’affaire Khalifa Sall. Les dernières critiques proviennent du député Cheikh Bamba Dièye qui a fait une virulente sortie pour taxer des magistrats de corrompus. Que compte faire l’Ums contre de telles accusations ?

Nous partons du principe que la Justice est un service public et que tout citoyen doit pouvoir formuler des critiques contre ce qu’il considère comme relevant de dysfonctionnement. C’est cela l’essence de la démocratie. Mais franchement, avec ce qu’on entend, depuis un certain moment, la situation dépasse les limites du raisonnable. Il est inadmissible que des hommes politiques qui aspirent à diriger un pays, contribuent à ce point, à fragiliser l’institution judiciaire. Les propos de Cheikh Bamba Dièye sont intolérables et ne devraient pas rester impunis.

 

Mais ne pensez-vous pas que les décisions rendus dans l’affaire Khalifa Sall soient les véritables causes du problème ?

C’est le propre de toute décision de justice de faire des contents et des mécontents. Pour autant, les règles du jeu, en la matière, sont claires : il est loisible à chaque partie qui n’est pas satisfaite, d’exercer les voies de recours qui lui sont offertes. Mais, proférer des injures si graves contre des magistrats, juste parce qu’on n’est pas satisfait d’une décision de justice, relève d’une attitude irresponsable.

 

On reproche souvent à l’Ums de ne faire que condamner dans pareilles situations, peut-on attendre des poursuites contre le député ?

L’Ums est une association et non un syndicat. Mais, elle est prête à soutenir toute action initiée par un magistrat qui se sent visé par ces attaques. Je précise qu’au-delà des personnes directement citées, ces attaques constituent des atteintes intolérables à la dignité de la Justice, qu’elles contribuent à fragiliser. Ce sont donc des faits qui méritent une sanction exemplaire, à la mesure de leur gravité. L’Ums marque sa solidarité à tous les collègues visés et les assure de son soutien dans toute action qu’ils comptent entreprendre pour la préservation de leur honneur et la crédibilité de l’institution judiciaire.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
PRISE EN CHARGE DES BACHELIERS ORIENTES DANS LE PRIVE : 3 MILLIARDS EN COURS DE PAIEMENT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
BIGNONA : LANCEMENT DE LA PHASE II DU PUDC PAR LE CHEF DE L’ETAT
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
LUTTE CONTRE L’INSECURITE : LA GENDARMERIE RATISSE LA BANLIEUE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE
REGULATION DES CHEMINOTS DEFLATES DE 2003 : L’ETAT MET FIN A 15 ANS DE GALERE