TRAQUE CONTRE HADJIBOU SOUMARE : LA CENTIF DEMENT
Le buzz raté de Hadjibou Soumaré

TRAQUE CONTRE HADJIBOU SOUMARE : LA CENTIF DEMENT

Le buzz raté de Hadjibou Soumaré
Copyright © Senemedia.com


Dans un communiqué publié hier, la CENTIF a formellement démenti les informations faisant état d’une enquête qui viserait Hadjibou Soumaré qui a récemment annoncé sa candidature pour la Présidentielle de 2019.

« La Centif porte l’attention de qui de droit qu’elle n’a reçu ni de déclarations d’opérations suspectes, ni été saisie pour mener des investigations au sujet de Monsieur Hadjibou Soumaré. Par conséquent, l’information donnée par le journal est dénuée de tout fondement ».

Le communiqué ajoute « Pour rappel la CENTIF dont les missions sont encadrées par la loi, est chargée  de recevoir et de traiter les déclarations d’opérations suspectes faites par des personnes assujetties, limitativement désignées. A ce titre, elle est dotée d’un pouvoir de décision autonome sur les affaires liées au blanchissement de capitaux et au financement du terrorisme. Ce pouvoir se traduit notamment par le traitement des déclarations qui sont communiquées à la CENTIF de manière confidentielle et sans interférence aucune ».

En clair, contrairement à l’inspection générale d’Etat, la CENTIF ne peut pas être activée par le Président de la République. Si la Cour des comptes fait ses contrôles annuels en tout liberté, la CENTIF est, quant à elle, saisie à travers des déclarations de soupçons qui émanent des banques, notaires, etc. Une fois la déclaration reçue, la CENTIF l’exploite. Si des indices de blanchissements sont découverts, le rapport est directement transmis au Procureur de la République qui est dans l’obligation d’ouvrir une information judiciaire. Dans le cas contraire, la déclaration de soupçon est classée sans suite.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Scandale au Crédit Mutuel du Sénégal : Quarante millions détournés par une caissière
Scandale au Crédit Mutuel du Sénégal : Quarante millions détournés par une caissière
Tragique accident à la Sicap Rue 10
Tragique accident à la Sicap Rue 10
CYBERCRIMINALITE : DES PIRATES RECLAMENT UNE RANÇON A « ELECTRONIC CORP »
CYBERCRIMINALITE : DES PIRATES RECLAMENT UNE RANÇON A « ELECTRONIC CORP »
OUVERTURE DU PONT DE LA SENEGAMBIE : LES POPULATIONS DE LA CASAMANCE APPLAUDISSENT
OUVERTURE DU PONT DE LA SENEGAMBIE : LES POPULATIONS DE LA CASAMANCE APPLAUDISSENT