TOURNEE DE SENSIBILISATION DE L’UNACOIS CONTRE AUCHAN
Les commerçants nationalisent le combat

TOURNEE DE SENSIBILISATION DE L’UNACOIS CONTRE AUCHAN

Les commerçants nationalisent le combat
Copyright © Senemedia.com


Patron de l’Union nationale des commerçants du Sénégal (UNACOIS), Idy Thiam qui dirige la caravane « Auchan Dégage » voulait montrer à ses camarades qu’il était prophète chez lui à Kaolack, sa ville natale. Un défi que le patron de l’organisation professionnelle a relevé plutôt avec un franc succès.

Arrivée vers 18 heures en provenance de Diourbel, la caravane a arpenté les principales artères de la capitale du Saloum avec une escouade de jeunes membres habillés de tricots sur lesquels étaient inscrits en noir le slogan « Auchan Dégage ». Une halte au marché centrale avant de rallier l’esplanade de la Chambre de commerce où s’était massée une foule nombreuse de commerçants prêts à en découdre avec la multinationale française qui, à leurs yeux, veut mettre fin aux petits commerces au Sénégal. Et c’est le président en personne qui donne le ton de cette croisade comme cette enseigne qui commence à déployer ses tentacules à Dakar, Mbour et bientôt à Thiès.

« Nous avons initié une tournée nationale qui nous a menée de Dakar, à Kaolack, en passant par Thiès et Diourbel pour mettre en garde tous les commerçants mais aussi alerter les populations et les décideurs sur les dangers qui guettent tous les acteurs économiques avec l’avènement des grandes surfaces à l’instar de la franchise Auchan qui va tuer massivement le petit commerce qui fait vivre des millions de personnes à travers tout le Sénégal. C’est ce message que nous avons voulu lancer et nous avons bon espoir avec l’accueil enthousiaste des Kaolackois qu’il a été compris », a rappelé l’enfant du quartier des Abattoirs – Ndangane qui avait, à ses côtés, le président de la section régionale, El Hadj Tambédou et le vice-président El Hadj Fallilou Ba. Ce dernier au nom du président Serigne Mboup a appelé à l’unité de toute la corporation pour défendre les intérêts des opérateurs économiques nationaux menacés par l’intrusion de la franchise française.

« Nous ne menons pas un combat personnel pour préserver des intérêts corporatistes, mais nous voulons sauver le Sénégal et les populations contre un modèle économique qui a montré ses limites en Europe et qui se déploie largement dans notre pays en condamnant des centaines de milliers de petits commerçants à fermer boutique du jour au lendemain. Nous en appelons à la vigilance du gouvernement du président Macky Sall qui a reçu le soutien de l’UNACOIS quand il a fallu à l’entame de son mandat réduire les prix des produits de première nécessité », a souligné pour sa part Ndongo Dia, le vice-président de l’instance nationale des commerçants.

Outre Kaolack, la caravane est passée par Dakar, Thiès, Diourbel avant de rallier ce dimanche la ville de Mbour.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

NGOR : DEUX TURCS ARRETES AVEC PRES DE 50 MILLIONS DE FRANCS CFA EN FAUX BILLETS
NGOR : DEUX TURCS ARRETES AVEC PRES DE 50 MILLIONS DE FRANCS CFA EN FAUX BILLETS
BIGNONA : MACKY SALL LANCE LA DEUXIEME PHASE DU PUDC
BIGNONA : MACKY SALL LANCE LA DEUXIEME PHASE DU PUDC
VIOLENT INCENDIE AU MARCHE DE KAOLACK
VIOLENT INCENDIE AU MARCHE DE KAOLACK
IMPACT ECONOMIQUE DU MAGAL DE TOUBA : « 250 MILLIARDS DE FCFA GENERES » SELON UN ECONOMISTE
IMPACT ECONOMIQUE DU MAGAL DE TOUBA : « 250 MILLIARDS DE FCFA GENERES » SELON UN ECONOMISTE