PRESIDENTIELLE 2019
Thierno Bocoum annonce sa candidature

PRESIDENTIELLE 2019

Thierno Bocoum annonce sa candidature
Copyright © Senemedia.com


« Après mûre réflexion, j’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle de 2019. Cette décision nous l’avons pesée et soupesée. Elle s’impose au regard de la nécessité absolue de sortir nos populations de l’étreinte d’un système de gouvernance vicieux et d’une certaine classe politique dirigeante et candidate à la succession, qui promettra toujours mais qui n’a ni la volonté ni le courage d’agir », affirme le leader di mouvement Agir.

Qui note : « Quand nous voyons nos parents battre le macadam pour le rehaussement de leur pension de retraite faute de relève, quand nos mamans peinent à avoir de l’eau pour bouillir le contenu inconsistant de leurs marmites, quand nos sœurs et frères peinent à étudier, à se soigner, à trouver du travail, quand ils échouent dans la Méditerranée et se font vendre sur la route de l’exil, quand nos oncles entrepreneurs peinent à accéder à la commande publique ou peinent à rentrer dans leurs fonds par la faute de l’Etat mauvais payeur, quand nos cousins agriculteurs ont tous les problèmes pour vendre leurs récoltes afin de subvenir à leurs besoins primaires après plusieurs mois de labeurs, quand la justice ne nous met plus à l’abri de l’injustice, nous devons comprendre qu’il est temps et qu’il nous revient impérativement de mener un combat de famille. Le combat de toutes les familles, le combat d’une société, la société sénégalaise dans son entièreté et sa diversité. C’est un combat de survie que notre génération doit prendre en charge, en toute responsabilité. Nous devons être au devant pour balayer les montages d’incertitudes mais aussi nous devons bien tendre l’oreille pour que l’expérience et le savoir faire de nos parents, oncles et tantes puissent servir à notre désir commun ».

« Dans quelques jours, indique le député de la 12ème législature, nous vous soumettrons un projet de société inclusif autour du changement de paradigmes dont l’élaboration a vu la participation de Sénégalais de l’intérieur et de la diaspora.

Je vous rassure d’ores et déjà sur notre engagement de rester droit dans nos bottes à tout moment et en toutes circonstances. Il est bien évident que le Sénégal, notre pays, risque d’être sacrifié à jamais si notre génération se mêle à la course effrénée aux privilèges personnels et aux avoirs indus au détriment du mieux-être collectif. Nous avons la responsabilité de penser différemment, d’agir différemment si nous voulons gérer autrement ».

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

CONTROLE DU FICHIER ELECTORAL : L’ETAT ACCEDE AUX REVENDICATIONS DE L’OPPOSITION
CONTROLE DU FICHIER ELECTORAL : L’ETAT ACCEDE AUX REVENDICATIONS DE L’OPPOSITION
PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
PROJET SUNU ELECTIONS : L’UMS ET LA SOCIETE CIVILE AU CHEVET DU PROCESSUS
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
INTERNATIONALE LIBERALE : WADE A DAKAR POUR LE CONTRE-CONGRES
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL
PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE ANNONCE SON RETOUR AU SENEGAL