Larguée par sa petite amie Dieynaba Traoré : le footballeur menace d’envoyer des images obscènes à ses…
Larguée par sa petite amie Dieynaba Traoré : le footballeur menace d’envoyer des images obscènes à ses…

Larguée par sa petite amie Dieynaba Traoré : le footballeur menace d’envoyer des images obscènes à ses…

Larguée par sa petite amie Dieynaba Traoré : le footballeur menace d’envoyer des images obscènes à ses…
Copyright © Senemedia.com


Larguée par sa petite amie : Aliou Tambédou menace d’envoyer des images obscènes à ses parents Six mois d’emprisonnement ferme, c’est la peine qu’encourt le footballeur Aliou Tambédou. Né en 1987, il a été attrait ce jeudi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar par son ex-petite amie, Dieynaba Traoré pour collecte de données à caractère personnel, extorsion de fonds et tentative de ce chef. Après sept longues années de relation amoureuse, Aliou Tambédou et Dieynaba Traoré ont lavé leur linge sale ce jeudi devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Pour cause, le footballeur qui risque six mois, loin des pelouses n’a pas pu digérer le fait que sa belle dulcinée de 23 ans lui tourne le dos. Ainsi, pour la pousser à revenir sur sa décision, le mauvais perdant la menaçait d’envoyer ses images obscènes aux membres de sa famille qui n’ont jamais voulu leur relation. « J’avais mis fin à notre relation depuis l’année dernière. Parce que, mes parents s’y étaient opposés. Sur ce, il ne cessait de m’appeler depuis Kaolack en me réclamant de l’argent sous peine d’envoyer mes images obscènes à mes parents. N’ayant pas réussi à le convaincre, je lui ai envoyé la somme de 10 mille francs pour qu’il me rejoigne à Dakar. Une fois à notre lieu de rendez-vous, il supprime les images qui étaient sur son portable. Et, il continue à me réclamer 200 mille francs pour celles qu’il avait gardé dans son ordinateur », a raconté la demoiselle Traoré, avec sa voix très posée. Teint clair avec sa taille de mannequin, la jeune fille qui est vêtue d’une chemise de couleur blanche à rayure noire, assortie d’un pantalon de la même couleur n’a pas réclamé de dommages et intérêts. Interrogé par le juge, Aliou Tambédou qui n’a reconnu que partiellement les faits, justifie son comportement par l’amour qu’il ressent envers son ex. « Je me limitais à la menacer d’envoyer ses images obscènes à ses parents. Mais, c’est elle qui m’avait envoyé 10 mille francs de son propre gré. Parce qu’elle voulait avoir le cœur net que je les ai supprimées. Je lui présente des excuses. Parce que je suis toujours amoureux d’elle. Et n’eût été ses parents, elle n’allait jamais me quitter », a-t-il déclaré. Malgré cela, la représentante du Ministère public qui a estimé que les faits sont graves a requis six mois d’emprisonnement ferme contre le prévenu. Elle a dénoncé le fait que ce dernier, soit en relation avec sa victime dès l’âge de 16 ans. Mais aussi, les 10 mille francs qu’il a réclamés comme moyen de transport. Un réquisitoire jugé trop sévère par la défense. Plaidant la clémence, Me Diouf a demandé au juge d’accorder une peine, assortie de sursis à son client. Etant donné que la partie civile l’a pardonné. Cependant, le prévenu devra prendre son mal en patience en geôle jusqu’à demain pour être édifié sur son sort par le juge.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Queen Biz chauffe la Guinée Conakry avec ses tenues
Queen Biz chauffe la Guinée Conakry avec ses tenues
Adja Astou se la coule douce, fait bonne figure malgré les rumeurs de divorce
 Adja Astou se la coule douce, fait bonne figure malgré les rumeurs de divorce
De Miss au mannequinat : Le fabuleux destin de Fatou Mbaye
De Miss au mannequinat : Le fabuleux destin de Fatou Mbaye
Un selfie lui sauve la vie alors qu’elle fait un AVC
Un selfie lui sauve la vie alors qu’elle fait un AVC