PARC INDUSTRIEL DE DIAMNIADIO
Les Chinois financeront la seconde phase

PARC INDUSTRIEL DE DIAMNIADIO

Les Chinois financeront la seconde phase
Copyright © Senemedia.com


Le parce industriel du pôle urbain de Diamniadio recevra, sous peu, le financement de sa deuxième phase qui va boucler sa réalisation. Le ministre de l’Industrie et de la petite et moyenne entreprise, Moustapha Diop, l’a fait savoir hier, lors d’une visite effectuée pour constater de visu les installations de l’Agence d’aménagement et de la promotion des sites industriels (Aprosi). « Lors de notre visite en Chine, il ya trois semaines, nous avons négocié avec les autorités chinoises pour un financement à hauteur de 60 milliards de francs CFA », annonce-t-il.

Selon Moustapha Diop, un accord de principe a été trouvé avec les partenaires chinois. « Les offres techniques et financières ont été validées et, dans quelques jours, nous allons signer le contrat commercial », poursuit le ministre. D’ailleurs, à l’en croire, l’accord sera finalisé entre les présidents chinois et sénégalais, le 21 juillet prochain, lors de la visite de travail du président Xi Jinping à Dakar. « Le président de la République, Macky Sall, attend juste la venue prochaine du président chinois pour signer définitivement le contrat pour le démarrage des travaux de l’opérationnalisation de la seconde phase du parc industriel », indique-t-il.

Selon toujours le ministre de l’Industrie et de la Petite et moyenne entreprise, le décollage économique du Sénégal passera par « une industrie forte, source de croissance et créatrice d’emplois et de valeur ajoutée ». Par conséquent, poursuit-il, « l’industrie constitue aujourd’hui l’épine dorsale du Plan Sénégal émergent. La transformation structurelle de notre économie dépend de la mise en œuvre de notre stratégie de développement industriel, à travers les quatre projets phares qui sont : les projets industriels intégrés, les agropoles intégrés et compétitifs, le hub minier, mais aussi le parc industriel ».

Rappelons que le parc industriel de Diamniadio s’étend sur 53 hectares et son financement total nécessite 85 milliards de francs CFA. La première phase, aujourd’hui bouclée, a été entièrement supportée par l’Etat du Sénégal qui a injecté 25 milliards de francs CFA. Une première phase qui comprend trois hangars de type A de 7.920 m2, un hangar de type B de 3.600 m2 et un bâtiment administratif de 300 m2. Actuellement, six et sept entreprises sont en train de s’installer. Au total, 25.000 emplois y sont attendus.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4