ABDOU KARIM FOFANA, DIRECTEUR DU PATRIMOINE BATI DE L’ETAT
« Nous allons accompagner les usages pour le transport public »

ABDOU KARIM FOFANA, DIRECTEUR DU PATRIMOINE BATI DE L’ETAT

« Nous allons accompagner les usages pour le transport public »
Copyright © Senemedia.com


Combien de ministères seront délocalisés à Diamniadio ?

Pour le moment, 20 ministères sont attendus à Diamniadio. Avant que le projet ne soit lancé, 67% des ministères n’avaient pas un siège qui appartient à l’Etat. C’étaient des bâtiments loués. C’est la raison de la création des sphères ministérielles de Diamniadio. Il y aura la sphère du premier arrondissement qui est actuellement fonctionnel et les sphères du deuxième et troisième arrondissement. Quand tous les travaux seront finis, on aura 20 ministères, soit la moitié des départements ministériels à Diamniadio.

 

Avec le déménagement du ministère de l’Agriculture, toutes les conditions sont-elles réunies pour recevoir le public ?

Toutes les conditions sont réunies pour recevoir le public et on a même procéder beaucoup d’amélioration. Avec la direction du renouveau du service public, il n’y aura plus de gendarmes qui vont assurer la sécurité. Il y a un service dédié et formé à l’accueil et à la formation. Les conditions sont réunies, mais un déménagement n’est jamais facile. Nous sommes dans une première phase et nous avons la sagesse de commencer par un ministère, pour voir quels sont les dysfonctionnements qui pourraient survenir pour améliorer le cadre. Car Rome ne s’est pas fait, en un seul jour. Avec l’Aibd, on nous critiquait, mais il faut une phase d’adaptation qui nous permettra de nous perfectionner.

 

Mais les syndicats de la Cnts ont dénoncé la précipitation du déménagement et exigent un minimum acceptable…

Toutes les personnes qui ont visité les locaux sont convaincues qu’il y a plus qu’un minimum acceptable à la sphère ministérielle de Diamniadio. Cependant, les travailleurs sont les premiers sociaux du gouvernement et on doit bien les écouter. Parce que depuis 1958, un déménagement de l’administration aussi grand n’a jamais été fait. Mais, il ne faut pas qu’on ait peur des changements. Des reformes de ce gendre doivent se faire avec beaucoup de courage. Donc, les garanties minimums sont prises.

 

Quelles sont les mesures d’accompagnement prises par l’Etat ?

Ils ont parlé de transport et nous sommes en train de finaliser avec Dakar Dem Dikk et le Cetud et il y a un système de 35 bus pour desservir Diamniadio, en fonction des zones de résidence des agents des services publics. Les usagers du service public sont aussi pris en compte.

 

(Source l’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4