DRAME A KEDOUGOU
5 membres d’une famille meurent asphyxiés dans l’incendie de leur appartement

DRAME A KEDOUGOU

5 membres d’une famille meurent asphyxiés dans l’incendie de leur appartement
Copyright © Senemedia.com


Journée noire, hier 21 juin 2018, pour les habitants de la commune de Kédougou, plongés hier dans une profonde consternation. Ce, à la suite de la perte tragique de plusieurs membres d’une même famille, qui ont péri dans l’incendie de leur appartement. De l’économie de cette tragédie qui laisse encore aphone plus d’un dans la région minière du pays, il s’avère que le feu s’est déclaré précisément à 4H41 mn du matin, au domicile de Mamadou Kanté.

Chef d’agence de la Caisse nationale du Crédit agricole du Sénégal (Cncas), le pater était en mission à Kaolack. Les premières flammes ont ainsi arraché au lit, les habitants du quartier Gomba qui ronflaient à pleins poumons dans les bras de Morphée. A l’ébruitement de l’incendie, le voisinage s’est mobilisé pour tenter d’éteindre les flammes, épaulé dans cette tâche par des autorités administratives, acteurs politiques…, aux côtés de la Police et des sapeurs-pompiers qui avaient du mal à accéder dans l’appartement en flamme, au grand dam de ses occupants, pris au piège. La principale difficulté des soldats du feu est liée au fait que l’appartement était hermétiquement verrouillé par une imposante porte en fer. Pour accéder à l’intérieur, les sapeurs-pompiers ont été contraints à défoncer la grille de sécurité d’une des fenêtres. Mais c’était trop tard. L’incendie « causé par un court-circuit », a vite donné suite à des flammes qui ont affecté et consumé entièrement le poste téléviseur et une partie des canapés, avant de se propagés dans l’appartement, où dormaient cinq personnes. Leurs corps sans vie ont curieusement été retrouvés dans la salle de bain.

 

Les corps ont retrouvés, groupés dans la salle de bain

Visiblement, ils s’y étaient regroupés dans un instinct de survie, afin de sauver par la petite fenêtre de la pièce. Malheureusement, l’issue de secours était sécurisée par une grille en fer. Cernés par les flammes qui se sont propagés dans la pièce, la maîtresse des lieux, Mariama Kandé (20 ans), épouse du chef d’agence de la Cncas, son fils Khassima Kandé (2 ans), sa sœur Awa Mballo (16 ans), sa belle-sœur Aminatou Kandé (17 ans) et le neveu de son époux, le jeune Cheikh Razémé Kandé (11 ans). Les policiers qui ont accédé aux corps, ont procédé aux constats d’usage, avant de céder la place aux sapeurs-pompiers qui ont enlevé puis acheminé les corps à la morgue du district sanitaire de Kédougou. Une tragédie qui a bouleversé toute la commune de Kédougou. Informé, le chef d’agence de la Cncas, Mamadou Kandé, qui séjournait à Kaolack, a rappliqué dare-dare à Kédougou. Désarçonné, la mine des mauvais jours, il tente de rester digne dans cette affligeante peine qui le ronge. Dans le voisinage, les témoignages décrivent les défunts comme étant très sociables. « Ils sont originaires de Kolda. C’est une famille très gentille et ils entretenaient de très bonnes relations avec le voisinage. Nous prions qu’Allah les accueillent dans Son Paradis céleste », témoigne un proche voisin, effondré par cette tragédie qui a frappé la commune de Kédougou. Les conclusions du certificat de genre de mort font état d’une « hypoxie par asphyxie à la suite d’incendie ». Après les formalités, les dépouilles ont été convoyées, hier, vers 15 heures, à Kolda pour les besoins de leur inhumation.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4