GUEGUERRE ENTRE LUTTEURS ET CNG
Les lutteurs réclament des changements

GUEGUERRE ENTRE LUTTEURS ET CNG

Les lutteurs réclament des changements
Copyright © Senemedia.com


Les lutteurs sénégalais veulent des changements dans leur discipline. Lors d’une rencontre avec le ministre des sports, hier, ces acteurs de la lutte ont déposé un mémorandum dans lequel ils exposent leurs doléances. Il s’agit de l’érection d’une fédération à la place du Comité national de gestion de la lutte (CNG). « Le CNG renferme des personnalités qui ont accepté d’être au service de la lutte. La mise en place d’une fédération exige le suivi d’un processus. J’ai instruit mes services à travailler à faire disparaître els structures d’exception et à aller vers les fédérations. On y est mais la lutte n’est pas encore prête », a déclaré Matar Bâ. Le ministre s’est dit en phase avec le désir de révolution des acteurs de l’arène. « L’avènement de l’Arène nationale nous impose de revoir les textes, notre organisation, en général. On va s’accorder sur des points parce que, sans règlement, il n’y a pas d’activité de lutte », a-t-il confié en invitant les lutteurs à la sérénité et à lui accorder du temps. Un requête à la laquelle ont accédé le président de l’Association des lutteurs en activité, Khadim Gadiaga, et ses camarades. Porte-parole de la délégation reçue par le ministre des Sports, M. Gadiaga a exprimé leur « optimisme » quant à la prise en charge de leurs réclamations. « Le ministre nous a rassurés par rapport au contenu du mémorandum. Il a promis d’en discuter avec les techniciens. C’est un processus qui demande du temps mais nous aboutirons forcément à une fédération », a-t-il soutenu. Il a aussi informé de la mise sur pied dans la semaine, « d’un bureau national provisoire de l’Association nationale des lutteurs qui va regrouper toutes les générations de lutteurs ».

Les hôtes du chef du département des Sports ont également soulevé le problème des amputations sur les cachets. « Il faut aller dans le sens de régler les problèmes dans la sérénité »,a estimé Matar Bâ. « Le CNG est là, il continue à travailler. Les lutteurs avec frappe veulent une amélioration concernant la coupure sur leurs cachets. Cela sera bien analysé et nous allons dans le sens de la construction », a-t-il déclaré.

 

(Source EnQuête)

Lire aussi






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

GUEDIAWAYE : DECOUVERTE MACABRE A LA CITE « SHS »
GUEDIAWAYE : DECOUVERTE MACABRE A LA CITE « SHS »
ZIGUINCHOR : ATTAQUE A MAIN ARMEE A SAMICK
ZIGUINCHOR : ATTAQUE A MAIN ARMEE A SAMICK
AFFAIRE DES COMPTES OFFSHORE LOGES A LA HSBC PAR DES CLIENTS BASES AU SENEGAL
AFFAIRE DES COMPTES OFFSHORE LOGES A LA HSBC PAR DES CLIENTS BASES AU SENEGAL
LA BIS REVIENT AUX TROUSSES DU GROUPE DE PRESSE
LA BIS REVIENT AUX TROUSSES DU GROUPE DE PRESSE