LUTTE CONTRE LE RADICALISME ET L’EXTREMISME VIOLENTS
La Ligue des oulémas, prêcheurs et imams du Sahel prône la préservation des valeurs positives

LUTTE CONTRE LE RADICALISME ET L’EXTREMISME VIOLENTS

La Ligue des oulémas, prêcheurs et imams du Sahel prône la préservation des valeurs positives
Copyright © Senemedia.com


« Les valeurs et les principes de l’Islam dans la lutte contre le radicalisme et l’extrémisme violents ! » Tel est le thème du 7ème atelier régional de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel qui s’est tenu les 7 et 8 mai dernier à Conakry (Guinée). Cette rencontre, présidée par le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et de la Protection civile de la République de Guinée, a été une occasion pour les imams et oulémas de prôner la préservation des valeurs positives. Ce, afin de lutter contre le radicalisme et l’extrémisme violents. Représentant du Sénégal à cette rencontre, Ismaïla Dème, par ailleurs imam de la mosquée Cité Fayçal –(Camberène), estime qu’une société sans valeur est une société menacée de ruine. « L’Islam est bâti sur le fondement des valeurs positives. Lesquelles sont, entre autres, la sauvegarde de la vie humaine, quelque soit la race et la couleur, l’équilibre entre le matériel et le spirituel, l’assurance de la sécurité des citoyens au plan intérieur et extérieur. A cela s’ajoutent la promotion de la culture et de la science, l’édification d’une société dont le fondement est la fraternité, la compréhension mutuelle et la stabilité sociale ».

« Si nous voulions faire un petit exercice en disant le Coran en trois parties, nous nous rendrions compte que plus des 2/3 du Livre Saint mettent en exergue les valeurs morales », a souligné le prêcheur. Qui, poursuivant son propos, déplore la chute des valeurs. Une situation qui, à son avis, est causée par plusieurs facteurs notamment par l’organisation de lobbys détenant « le pouvoir de l’argent et ne se soucient que d’immoraliser nos sociétés à travers les médias, profitant du développement de l’audiovisuel ». Pour sa part, le représentant de l’Unité de Fusion et de Liaison (UFL) a, dans son discours, dit que « la présente session se tient à un moment où notre région vit sous l’emprise de la peur liée à la montée de l’extrémisme violent et au terrorisme alimentée par des forces du mal qui, à travers les réseaux sociaux et les médias dans leur diversité, incitent à la commission d’actes terroristes, intimident, recrutent, radicalisent et font l’apologie de leurs crimes ». D’après lui, en organisant conjointement cet atelier, l’UFL et la Ligue des oulémas sont guidées par le souci de restaurer la paix et la stabilité dans une région marquée par la persistance et l’extension de la menace de l’extrémisme violent et du terrorisme. Ainsi, il estime qu’il faut discréditer les discours extrémistes et harmoniser les concepts usuels en faisant promouvoir les valeurs de paix, la tolérance, la cohésion sociale, l’acceptation d’autrui, le dialogue interculturel e interreligieux et la réconciliation. Ce qui contribue à la réduction de la mobilité des forces du mal, de leur propagande, de leur moyen de radicalisation et de recrutement.

 

(Source Libération)

Lire aussi






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

GUEDIAWAYE : DECOUVERTE MACABRE A LA CITE « SHS »
GUEDIAWAYE : DECOUVERTE MACABRE A LA CITE « SHS »
ZIGUINCHOR : ATTAQUE A MAIN ARMEE A SAMICK
ZIGUINCHOR : ATTAQUE A MAIN ARMEE A SAMICK
AFFAIRE DES COMPTES OFFSHORE LOGES A LA HSBC PAR DES CLIENTS BASES AU SENEGAL
AFFAIRE DES COMPTES OFFSHORE LOGES A LA HSBC PAR DES CLIENTS BASES AU SENEGAL
LA BIS REVIENT AUX TROUSSES DU GROUPE DE PRESSE
LA BIS REVIENT AUX TROUSSES DU GROUPE DE PRESSE