SANTE : 72 H DE GREVE DE L’ALLIANCE DES SYNDICATS AUTONOMES
« And Gueusseum » promet de paralyser le système sanitaire

SANTE : 72 H DE GREVE DE L’ALLIANCE DES SYNDICATS AUTONOMES

« And Gueusseum » promet de paralyser le système sanitaire
Copyright © Senemedia.com


Ils ne déchantent pas et comptent se battre jusqu’au bout. Face au mutisme et à l’absence de réaction de autorités, l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (Asas) « And Gueusseum » intensifie la lutte. Composée du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) de Mballo Dia Thiam et Syndicat unique et démocratique des travailleurs municipaux (Sudtm) de Sidya Ndiaye, l’Asas/And Gueusseum promet de paralyser le système sanitaire pour trois jour, à partir d’aujourd’hui. Face à la presse hier, Mballo Dia Thiam et ses camarades ont annoncé leur troisième plan d’actions pour exiger du Gouvernement le respect des accords. « Nous allons en grève pour 72 heures, le mardi 8, mercredi 9 et vendredi 11 mai 2018. Nous allons poursuivre le rétention des informations sanitaires et sociales, boycotter les activités de la campagne de distribution des médicaments de masse et de la micro planification. Nos camarades ont souhaité la radicalisation de la lutte », apprend le Président de la l’Asas/And Gueusseum, Mballo Dia Thiam. Irrités par le traitement salarial « discriminatoire » des travailleurs de l’Etat et « l’absence » de réaction du Gouvernement, Mballo Dia Thiam et ses camarades estiment nécessaire de poursuivre, durcir et intensifier la lutte. « Nous exigeons du Gouvernement le respect des accords signés et un traitement équitable de tous les agents de l’Etat, conformément à la volonté du chef de l’Etat, quand il instruisait le ministre en charge de la Fonction publique de procéder à une étude du système de rémunération qui est malade de ses disparités et incohérences », fulmine Mballo Dia Thiam.

« And Gueusseum » réclame entre autres, le paiement intégral des arriérés de salaires des contractuels de la Jica et du plan Cobra, l’ouverture de négociation sérieuses sur le régime indemnitaire (indemnité de risque, indemnité de responsabilité, de logement, d’itinérance, de sujétions), l’allongement de l’âge de la retraite de 60 à 65 ans, avec l’inclusion de l’indemnité de risque dans la liquidation de la pension de retraite, la finalisation des travaux du conseil supérieur de la Fonction publique locale et la régulation des agent de santé communautaire, l’application du statut du personnel des Etablissements publics de santé (Eps), l’adoption d’un système de rémunération équitable et décent des Directeurs et Président du conseil d’administration (Pca) des Eps, à l’instar de leurs homologues de même rang.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

TRAIN EXPRESS REGIONAL SUR LES RAILS LE 14 JANVIER 2019
TRAIN EXPRESS REGIONAL SUR LES RAILS LE 14 JANVIER 2019
COUMBA GAWLO SECK, ARTISTE CHANTEUSE LANCE UN APPEL AUX HOMMES POLITIQUES
COUMBA GAWLO SECK, ARTISTE CHANTEUSE LANCE UN APPEL AUX HOMMES POLITIQUES
CANDIDATURE A LA PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE NON PARTANT
CANDIDATURE A LA PRESIDENTIELLE 2019 : KARIM WADE NON PARTANT
AUTOROUTE ILA TOUBA : LA DATE DE L’INAUGURATION FIXEE LE 20 DECEMBRE 2018
AUTOROUTE ILA TOUBA : LA DATE DE L’INAUGURATION FIXEE LE 20 DECEMBRE 2018