FIN DE LA CRISE SCOLAIRE
Un accord en six actes

FIN DE LA CRISE SCOLAIRE

Un accord en six actes
Copyright © Senemedia.com


Après plusieurs heures de tractations, la fin du suspens. La crise qui secouait l’école sénégalaise est un mauvais souvenir depuis ce lundi. En effet, le gouvernement et les syndicats ont signé un accord portant essentiellement sur six points et qui met fin à plusieurs mois de bras de fer.

Parmi les points d’accord figure la création d’un guichet unique pour venir à bout des lenteurs administratives dans la délivrance des actes d’avancement des enseignants. Ce point inclut une dématérialisation des procédures, selon le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. Les deux parties ont également convenu d’une dotation budgétaire supplémentaire pour résorber les rappels dus aux enseignants au titre notamment de leurs avancements.

Les syndicats ont aussi obtenu la matérialisation sur papier de l’augmentation de l’indemnité de logement qui devrait ainsi passer de 60.000 à 100.000 francs CFA mensuels, soit une augmentation de 15.000 francs CFA à compter d’octobre 2018, 10.000 francs CFA à partir de janvier 2019 et 15.000 francs CFA un an plus tard.

Le gouvernement s’est par ailleurs engagé à trouver une solution à la situation des professeurs d’éducation physique et des enseignants en langue arabe, de même qu’il a accepté de partager avec les enseignants les résultats de l’étude portant sur l’harmonisation du régime indemnitaire des fonctionnaires.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

NGOR : DEUX TURCS ARRETES AVEC PRES DE 50 MILLIONS DE FRANCS CFA EN FAUX BILLETS
NGOR : DEUX TURCS ARRETES AVEC PRES DE 50 MILLIONS DE FRANCS CFA EN FAUX BILLETS
BIGNONA : MACKY SALL LANCE LA DEUXIEME PHASE DU PUDC
BIGNONA : MACKY SALL LANCE LA DEUXIEME PHASE DU PUDC
VIOLENT INCENDIE AU MARCHE DE KAOLACK
VIOLENT INCENDIE AU MARCHE DE KAOLACK
IMPACT ECONOMIQUE DU MAGAL DE TOUBA : « 250 MILLIARDS DE FCFA GENERES » SELON UN ECONOMISTE
IMPACT ECONOMIQUE DU MAGAL DE TOUBA : « 250 MILLIARDS DE FCFA GENERES » SELON UN ECONOMISTE