ALMADIES : VOL D’UNE MALLETTE DE BIJOUX EN OR
L’élève D. Soumaré et Cie déférés pour vol de bijoux d’une valeur de 5 millions FCFA

ALMADIES : VOL D’UNE MALLETTE DE BIJOUX EN OR

L’élève D. Soumaré et Cie déférés pour vol de bijoux d’une valeur de 5 millions FCFA
Copyright © Senemedia.com


Ça sent vraiment le roussi pour le lycéen, D. Soumaré et ses trois acolytes, incriminés dans une affaire de vol de bijoux en or d’une valeur de 5 millions de francs CFA. Fils à papa, domicilié aux Almadies, D. Soumaré s’était ligué avec trois acolytes : le footballeur D. Diop et le mécanicien M. Diouf, tous deux établis à Thiaroye. En toute intelligence, ils ont convenu, courant février dernier, du vol de la mallette de bijoux en or, appartenant à la maman de D. Soumaré. Le principe acquis, le modus operandi peaufiné, ils envoient au charbon, D. Soumaré.

Quoi de plus logique, les bijoux en question appartenant à sa mère. Se disant élève en classe de 1ère au Collège Birago Diop, D. Soumaré parvient à accomplir haut la main, la mission à lui assignée par ses acolytes. Il dérobe la mallette de bijoux, à l’insu et au préjudice de sa mère et s’empresse de présenter le colis à ses complices, réunis à Yoff. Après avoir savouré cette belle prouesse, D. Soumaré et Cie rallient le domicile de D. Diop à Thiaroye. Là, le groupe décide de confier la garde du butin à D. Diop, lequel le dissimule dans son armoire. Cinq jours après, coup de théâtre ! Contre toute attente, Diop annonce la disparition mystérieuse de la mallette de bijoux, sans autres précisions.

Pendant ce temps, la victime du vol, la dame K. Wane, avait saisi les limiers de la Division des investigations criminelles (Dic), d’une plainte contre X où elle précise avoir perdu des colliers, bracelets et autres montres de grande marque… Donnant suite à l’affaire, le commissaire Ibrahima Diop met en branle ses éléments du « Gir », lesquels arrêtent D. Soumaré, chez lui, le 23 avril dernier. Pressé de questions, il a fini par balancer ses trois acolytes qui, l’un après l’autre, seront interpellés par les limiers de la Dic et placés en garde à vue. Au terme de leur détention légale, ils ont été présentés, vendredi dernier, au parquet de Dakar, pour association de malfaiteurs, vol en réunion.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

COUR SUPRÊME : VIVIANE WADE DEBOUTEE
COUR SUPRÊME : VIVIANE WADE DEBOUTEE
ALLA DIENG (SECRETAIRE PERMANENT DE L’UNACOIS YESSAL)
ALLA DIENG (SECRETAIRE PERMANENT DE L’UNACOIS YESSAL)
REMISE RAPPORTS 2016 ET 2017 DU CNRA
REMISE RAPPORTS 2016 ET 2017 DU CNRA
IMMIGRATION CLANDESTINE
IMMIGRATION CLANDESTINE