CRISE SCOLAIRE : ULTIME APPEL DU GOUVERNEMENT
Le gouvernement demande aux enseignants de regagner les classes

CRISE SCOLAIRE : ULTIME APPEL DU GOUVERNEMENT

Le gouvernement demande aux enseignants de regagner les classes
Copyright © Senemedia.com


Le communiqué s’est voulu conciliant, mais par moments, il avait l’aire d’une mise au point ferme à l’encontre des syndicats d’enseignants. « Le gouvernement voudrait lancer un ultime appel aux enseignants pour une reprise immédiate des cours car le mouvement social risque de mettre en péril, non pas seulement l’année scolaire, mais aussi l’avenir des élève et du système éducatif de notre pays, nonobstant les immenses efforts déjà réalisés par l’Etat ». Une missive reçue hier à notre rédaction, signée du secrétaire général et porte-parole, Seydou Gueye, qui rappelle, dans une longue énumération, « différentes rencontres » avec le ministre sectoriel, le chef du gouvernement et le chef de l’Etat, déjà entreprises pour répondre aux revendications des syndicats.

Pour Seydou Gueye, les 43 milliards investis de 2015 à 2017 pour le reclassement et la mise en solde des enseignants contractuels ; l’institutionnalisation de la Journée mondiale de l’Enseignant ; l’augmentation de l’indemnité de logement pour la porter de 60 000 FCFA à 85 000 FCFA par mois et par enseignant fonctionnaire, entre autres mesures, sont autant de signes de bonne volonté du gouvernement.

La situation ne s’en est pas portée mieux pour autant puisque le G6 persiste dans ses revendications et des manifestations d’élèves ont éclaté un peu partout dans les capitales régionales. D’ailleurs, c’est sur ce point que le porte-parole s’est appesanti pour inviter les enseignants à mettre fin à leur mouvement d’humeur qui en est à son 7ème plan d’action en deux semaines. Les autorités signifient aux « grévistes » qu’elles vont prendre leurs responsabilités. « Le gouvernement voudrait aussi rappeler à l’opinion et aux enseignants sa responsabilité d’assurer le droit à l’éducation à tous les enfants de notre pays. Aussi, prendra-t-il toutes mesures de sauvegarde nécessaires à la continuité du service public de l’Education. Le gouvernement a déjà pris toutes les dispositions utiles pour un réaménagement du calendrier scolaire et en appelle au sursaut de tous, pour une reprise effective des enseignements dans tous les établissements publics », conclut le communiqué.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Aly Ngouille dit niet à Ousmane Sonko
Aly Ngouille dit niet à Ousmane Sonko
RELANCE DU TOURISME EN CASAMANCE
RELANCE DU TOURISME EN CASAMANCE
Ahmed Mballo tue son ami pour 575FCFA
Ahmed Mballo tue  son ami pour 575FCFA
Le chef de l’Etat table sur la table
Le chef de l’Etat table sur la table