SOMONE : PIRATAGE DU RESEAU « WARI »
Un ingénieur en informatique détourne plusieurs montants

SOMONE : PIRATAGE DU RESEAU « WARI »

Un ingénieur en informatique détourne plusieurs montants
Copyright © Senemedia.com


Une vie de pacha, avec à la clé, un train de vie fastueux. C’est l’existence que menait, depuis un certain temps, le sieur Serigne Mamadou Mansour Kane, depuis son appartement loué à Ngaparou (département de Mbour). Ingénieur en informatique pour qui les Techniques de l’information et de la communication (Tic) n’ont aucun secret, Kane a assurément choisi d’utiliser ses connaissances pour se refaire une santé financière à travers une pratique peu orthodoxe.

Sa cible de prédilection, la structure de transfert d’argent « Wari ». As des Tic, il parvient à pirater le réseau de cette boîte au fin de pomper irrégulièrement des fonds. Muni d’une Carte d’identité nationale (Cni) au nom d’un certain Cor Dior Fall, il est parvenu, on ne sait pas quelle manie, à ouvrir plusieurs comptes bancaires dans les structures de la place. Ce n’est pas tout, puisque l’homme s’était aussi procuré plus de 16 puces téléphoniques. A l’aide de sa Cni et des puces, il est parvenu a effectué un total de 130 opérations, en infiltrant le système de Wari. A la faveur de cette supercherie, Kane a réalisé plusieurs envois au profit de bénéficiaires fictifs et recouvrait les fonds dans des points Wari. Ce, pendant plusieurs mois et à l’insu des responsables de « Wari » et de clients victimes de ces manœuvres frauduleuses. Une centaine de clients grugés, vont d’ailleurs porter plainte devant plusieurs commissariats et brigade de gendarmerie de la zone. Pendant ce temps, Kane, boosté par ses prouesses délictuelles, continuait son tripatouillage, en effectuant de faux envois à des numéros de téléphone en sa possession et récupère les montants. Les pandores de la Somone qui étaient à ses trousses, parviendront, à la faveur du système de géo-localisation, à le repérer dans son appartement loué à 100 000 FCFA le mois, à Ngaparou.

Seulement, en fin malfrat, il avait momentanément déserté le lieu par mesure de prudence. Son dernier forfait, Kane l’effectue à Ngaparou, dans un point équipé d’une vidéo de surveillance. Il est de suite identifié par la gérante qui a eu à le berner. Sans désemparer, celle-ci a avisé les gendarmes

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

TAMBACOUNDA : TERRIBLE MEURTRE
TAMBACOUNDA : TERRIBLE MEURTRE
ECOBANK : SCANDALE FINANCIER
ECOBANK : SCANDALE FINANCIER
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR SUR LE PARRAINAGE
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR SUR LE PARRAINAGE
EDUCATION : BRAS DE FER ETAT/ENSEIGNANTS
EDUCATION : BRAS DE FER ETAT/ENSEIGNANTS