MARY TEUW NIANE, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
« Les 500 enseignants chercheurs à la retraite seront remplacés »

MARY TEUW NIANE, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

« Les 500 enseignants chercheurs à la retraite seront remplacés »
Copyright © Senemedia.com


500 enseignants chercheurs seront sous peu admis à la retraite. Une situation qui sans nul doute aura des conséquences. Sur les enseignements dans le Supérieur. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, venu à Kaolack pour présider l’atelier de partage des référentiels de l’Anaq Sup organisé par l’université Cheikh Ibrahima Niass, rassure. « Au niveau de l’enseignement supérieur, il y a un principe. Tout enseignant chercheur qui va à la retraite est remplacé. Si un enseignant va à la retraite, il est remplace, suivant un processus compétitif. Ce n’est pas un choix, mais un appel d’offres international. Depuis le vote de la loi portant réforme des titres, la nationalité n’est plus une condition pour accéder au poste d’enseignant chercheur dans l’enseignement supérieur. Les postes sont ouverts à tout le monde et ce sont les départements, au sein des universités, qui sélectionnent et les conseils de Faculté ou d’Ufr vérifient si tout se passe bien, avant le recteur, pour les assistants, le ministre de l’Enseignement supérieur pour les Maîtres de Conférence. Et enfin, c’est le président de la République, par décret, qui nomme les professeurs titulaires. La question qui se pose, c’est si un enseignant de rang magistral va à la retraite, est-ce qu’il est possible d’avoir un enseignant de même rang pour le remplacer ? La formation d’un tel enseignant prend beaucoup de temps : 10, voire 15 ans pour avoir un professeur titulaire », indique-t-il.

Le ministre l’Enseignement supérieur a tenu par ailleurs à magnifier l’accord que le Gouvernement a signé avec le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) visant à améliorer leurs conditions de retraite. « Aller à la retraite faisait peur, dans la mesure où les conditions entre la vie active et la retraite étaient diamétralement opposées. Un professeur titulaire qui a un salaire qui tourne autour de 1 million 300 mille FCFA, se retrouve à la retraite avec moins de 300 000 FCFA. C’est une situation préoccupante. Maintenant, à partir du mois de juillet, les enseignants chercheurs et les chercheurs qui iront à la retraite auront 70% de leur salaire et au bout de 3 ans, ceci sera porté à 85% de leur salaire net. C’est une avancée notable pour leur permettre d’avoir la stabilité dont ils ont besoin pour mener à bien leur mission », rassure le ministre.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Bruno aura droit à des obsèques nationales
Bruno aura droit à des obsèques nationales
THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS
THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS
Rappel à Dieu de Bruno Diatta
Rappel à Dieu  de Bruno Diatta
PONT SENEGAL-GAMBIE : MACKY FIXE LA DATE DE L'INAUGURATION
PONT SENEGAL-GAMBIE : MACKY FIXE LA DATE DE L