LUTTE CONTRE LA MENDICITE ET L’EMIGRATION CLANDESTINE
L’UMS à l’assaut des trafiquants

LUTTE CONTRE LA MENDICITE ET L’EMIGRATION CLANDESTINE

L’UMS à l’assaut des trafiquants
Copyright © Senemedia.com


Les magistrats veulent-ils en finir avec la traite des personnes ? Ils comptent en tout cas cogiter sur la question à partir du 17 avril et durant trois jours. En collaboration avec l’ONUDC, l’Union des magistrats sénégalais espère apporter sa contribution dans la lutte contre l’exploitation des enfants à travers la mendicité, mais aussi contre le trafic illicite de migrants. « Il s’agit de réfléchir sur la responsabilité du magistrat dans la protection des victimes de traite au Sénégal », lit-on dans le communiqué. L’UMS prétend ainsi vouloir « harmoniser les positions de bases liés à la traite et au trafic illicite de migrants, identifier les défis et solutions liés à la protection des enfants exploités dans la mendicité, élaborer une feuille de route pour une meilleure poursuite des auteurs et de traite et des trafiquants de migrants ». Les amis de Soulyemane Téliko estiment en effet que l’un des problèmes majeurs dans la lutte contre ces fléaux est le manque de maîtrise des textes. Ils expliquent : « Le diagnostic a révélé que le dispositif juridique relatif à la traite des personnes et pratiques assimilées est largement ignoré et peu appliqué, tandis que les techniques d’investigation et de contrôle des cas sont faiblement utilisées, en raison notamment du déficit de formation initiale comme continue des intervenants ».

Mais au-delà des difficultés sus-indiquées, les organisateurs du colloque considèrent qu’il faut également réfléchir sur l’arsenal juridique en question. En effet, constatent les spécialistes, « en sus de ces limites liées aux capacités des acteurs, le problème de la pertinence de la loi de 2005 reste un chantier à explorer ». De ce fait, renchérissent-ils, il faut distinguer la traite des personnes et le trafic illicite de migrants. « Ce sont deux infractions distinctes devant être prises en charge comme telles pour une meilleure poursuite des auteurs de traite et trafic illicite de migrants, une meilleure protection des victimes et des migrants objets de trafic », informe le document. Le colloque va porter sur le thème « La traite des personnes et le trafic de migrants ». Il verra la participation de magistrats, des membres du gouvernement, de la société civile, de la Police, de la Gendarmerie, des associations de maîtres coraniques, entre autres.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

INDEMNISATION DES VICTIMES DE LONGUE DETENTION
INDEMNISATION DES VICTIMES DE LONGUE DETENTION
VERDICT DU PROCES POUR TERRORISME
VERDICT DU PROCES POUR TERRORISME
DIAMAGUENE SICAP MBAO : UN ENSEIGNANT RETROUVE MORT DANS SA CHAMBRE
DIAMAGUENE SICAP MBAO : UN ENSEIGNANT RETROUVE MORT DANS SA CHAMBRE
DELIBERE PROCES SUR LE TERRORISME
DELIBERE PROCES SUR LE TERRORISME