ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
L’IED pour la création d’un large front démocratique et social de résistance nationale

ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE

L’IED pour la création d’un large front démocratique et social de résistance nationale
Copyright © Senemedia.com


L’opposition réunie autour de l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) est déterminée à faire capoter le vote de loi sur le parrainage. Elle appelle « à la création d’un large front démocratique et social de résistance nationale contre les manipulations constitutionnelles et électorales au Sénégal ».

Dans le communiqué transmis à Libération, l’IED indique qu’elle a le devoir, la responsabilité et la possibilité d’aller plus loin, « pour peu qu’elle fasse preuve d’ouverture et se montre capable d’éviter les erreurs du passé, de renforcer son efficacité et son unité dans le respect de la diversité et de l’égale dignité de ses différentes composantes ».

« Il est temps, à présent, de passer à une étape supérieure de la lutte, au regard de la volonté de plus en plus affichée du pouvoir en place de truquer les élections, de priver les électeurs de leur droit de vote par la rétention de leurs cartes ainsi que par la multiplication des entraves à l’inscription massive des jeunes sur les listes électorales. S’y ajoute un élément nouveau, lourd de conséquences graves pour le pays, venant alourdir et polluer l’atmosphère politique : il s’agit des projets de loi déposés sur la table de l’Assemblée nationale portant révision de la Constitution et modification du Code électoral, et visant à imposer aux partis politiques l’institution, comme souligné ci-dessus, d’un parrainage piégé, dans le but évident pour Macky Sall, de sélectionner les candidats de son choix et d’invalider les candidatures d’adversaires politiques gênants, ce de façon discrétionnaire, discriminatoire et sans recours réel possible, contrairement à la lettre et à l’esprit de la Constitution en vigueur ».

D’après cette instance, le défi interpelle l’ensemble des démocrates et patriotes sincères du pays. Ce, afin d’arriver à imposer un nouveau rapport de forces favorables au changement, dans la démocratie, la paix civile et le progrès.

« Toutes les forces vives de la nation doivent donc se rassembler et se mobiliser dans un sursaut républicain, démocratique, patriotique et citoyen pour faire échec à la forfaiture de M        acky Sall et de ses affidées », lit-on dans le document.

Cette nouvelle donne exige une nouvelle plateforme, un nouveau cadre de lutte – mieux organisé, une nouvelle stratégie, permettant, au-delà du binôme Pouvoir/Opposition, d’impliquer l’ensemble des citoyens conscients de la nécessité de s’approprier un tel combat de salut national et de salubrité publique, pour en faire leur propre affaire. « Il s’agit, selon une démarche ouverte, inclusive, non partisane et solidaire, de constituer un large front, un bloc soudé, s’érigeant en véritable contrepouvoir, pour faire échec au coup d’Etat constitutionnel et électoral concocté par le régime de Macky Sall ».

L’IED exige le retrait immédiat des projets portant révision de la Constitution et modification unilatérale du Code électoral et appelle à une forte mobilisation à la place Soweto le jour de l’examen desdits projets de loi par l’Assemblée nationale.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE