QUESTIONS NATIONALES : BRAS DE FER ENTRE POUVOIR ET OPPOSITION
La société civile offre ses bons offices

QUESTIONS NATIONALES : BRAS DE FER ENTRE POUVOIR ET OPPOSITION

La société civile offre ses bons offices
Copyright © Senemedia.com


Dans une déclaration signée par une trentaine d’organisations sociales et citoyennes, celles-ci notent que « depuis quelque temps, le landerneau politique et social est marqué par de vives tensions nées d’un manque de dialogue sincère entre le pouvoir et l’opposition d’une part, et d’autre part par des séries de mouvements sociaux dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la justice et du monde rural ». Analysant les conséquences fâcheuses que ce bras de fer pourrait engendrer, ces organisations de la société civile estiment qu’une décrispation de la situation nationale s’impose.

Ainsi, elles en appellent à « un dialogue sincère sur la situation nationale » et invitent tous les acteurs à la retenue. « Nous, organisations sociales et citoyennes signataires de cette déclaration, appelons toutes les parties à la retenue et à la concertation afin d’avoir un consensus sur le processus électoral conformément aux dispositions du protocole additionnel de la CEDEAO sur la gouvernance et la démocratie », écrit-on. Poursuivant, ces organisations demandent au gouvernement de surseoir à l’examen du projet de loi sur le parrainage et à l’opposition de suspendre toute manifestation dans ce sens afin de créer les conditions d’un dialogue sincère et constructif autour des points de désaccord.

Mieux, ces organisations sociales et citoyennes signataires de ce présent appel proposent leur médiation entre le pouvoir, l’opposition et les autres organisations des travailleurs en grève, afin de rapprocher les positions pour l’intérêt général du pays. Enfin, elles s’engagent à poursuivre toutes démarches en vue d’élargir cette Initiative à l’ensemble des organisations de la société civile soucieuses de la préservation du climat de paix dans le pays.

Le Conseil des organisations non gouvernementales d’appui au développement (Congad), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (Cosce), le Forum civil, le Forum du justiciable, La Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (LSDH), le M23 (Mouvement du 23 juin 2011), l’Union des radios communautaires, la Plateforme des acteurs non étatique (Ane), sont entre autres, signataires de ce projet d’appel à la Nation.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

TAMBACOUNDA : TERRIBLE MEURTRE
TAMBACOUNDA : TERRIBLE MEURTRE
ECOBANK : SCANDALE FINANCIER
ECOBANK : SCANDALE FINANCIER
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR SUR LE PARRAINAGE
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR SUR LE PARRAINAGE
EDUCATION : BRAS DE FER ETAT/ENSEIGNANTS
EDUCATION : BRAS DE FER ETAT/ENSEIGNANTS