ROSSO : ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE UN POLICIER
Ejiroghene Egbedi arrêté pour terrorisme présumé

ROSSO : ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE UN POLICIER

Ejiroghene Egbedi arrêté pour terrorisme présumé
Copyright © Senemedia.com


Libération est en mesure de révéler que Ejiroghene Egbedi, le ressortissant nigérian naturalisé britannique, frère de Oderoghene Egbedi qui avait attaqué au couteau un policier et un ASP à Rosso, a été discrètement arrêté et placé sous mandat de dépôt pour terrorisme présumé. Les mêmes faits reprochés à son frère en compagnie de qui d’ailleurs il a été interrogé par le doyen des juges la semaine dernière.

Selon nos informations, Ejiroghene Egbedi a été interpellé alors qu’il avait quitté la Gambie pour venir à Dakar s’enquérir des conditions de détention de son frère. Des sources renseignent que l’exploitation de son téléphone a permis de découvrir des vidéos à caractère terroriste.

En fait, tout semble indiquer que cette fratrie de cinq personnes qui a grandi en Angleterre, pratique l’islam radical en plus d’avoir des liens troubles avec les milieux terroristes. Il est ainsi attesté que Ejiroghene et Oderoghene ont longuement séjourné en Syrie.

Nés chrétiens, ils se sont tous convertis à l’islam avant de… migrer en Gambie, sous Jammeh, pour pratiquer leur religion dans un Etat islamique.

A noter que Ejiroghene Egbedi s’est emmuré dans le silence depuis son transfert à Dakar. Devant les enquêteurs de la Gendarmerie tout comme lors de son interrogatoire dans le fond, il n’a pipé mot. N’empêche, le FBI a communiqué au Sénégal des informations attestant des liens entre les mis en cause présumés et les réseaux terroristes.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE