Pikine : Lancement de la semaine de la Jeunesse
« Je veillerai à ce que chaque jeune puisse réaliser ses rêves… »

Pikine : Lancement de la semaine de la Jeunesse

« Je veillerai à ce que chaque jeune puisse réaliser ses rêves… »
Copyright © Senemedia.com


A l’occasion du lancement de la semaine de la jeunesse, le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la promotion du volontariat, Pape Gorgui Ndong a mis les petits plats dans les grands pour réserver un accueil populaire et chaleureux au président de la République venu présider la cérémonie dans la l’antre du stade Alassane Djigo de Pikine devant des délégations venues des 14 régions du Sénégal, mais également en présence du maire de la ville de Pikine et des responsables politiques du parti présidentiel de la localité. Ainsi, persuadé que cette frange de la population est la plus précieuse ressource de notre pays, le chef de l’Etat estime qu’elle doit être « à l’avant-garde de notre combat pour le bien-être durable des populations. Vous en avez la force, vous en avez l’intelligence, vous en avez le savoir et vous en avez certainement l’ambition », indique d’emblée le président Macky Sall quin pour sa part, a décidé de veiller à ce que chaque jeune puisse réaliser ses rêves et de contribuer ainsi à l’édification du Sénégal de demain. « Voila pourquoi j’ai fait du capital humain, le levier essentiel du Plan Sénégal émergent (Pse) qui porte ma vision d’un Sénégal inclusif et durable à l’horizon 2035. Cette option en effet a pour objectif de donner à la jeunesse une éducation et une formation de qualité en vue de leur garantir une meilleure insertion socioprofessionnelle », a ajouté le chef de l’Etat, avant de revenir sur les mesures qui ont été prises par le gouvernement pour renforcer et moderniser l’éducation dont le budget, précise-t-il, est passé de 603 milliards de francs CFA, soit 25,48% du budget national. « Concernant le département de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, son budget pour l’année 2018 est plus de 191 milliards de francs CFA. Quant au secteur de l’Apprentissage, de l’Artisanat et de la Formation professionnelle qui était resté longtemps le parent pauvre de l’éducation, ce secteur commence à connaître une intensification et une hausse significative de son budget qui est passé de 38 milliards en 2018 alors qu’il n’était que de 27 milliards en 2012 », rappelle le président Macky Sall pour dire que l’avenir de la jeunesse passe par son éducation et sa formation. La construction de centres de formation et de lycées professionnels ainsi que l’affectation d’un montant de 20 milliards de francs CFA à ces secteurs de la formation professionnelle s’inscrivent dans ce sillage. D’autres mécanismes également mis en œuvre par le gouvernement, fait remarquer le chef de l’Etat, répondent à cette exigence de doter la jeunesse d’emplois décents. Il s’agit des programmes des domaines agricoles communautaires (Prodac), l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anpej) et l’Agence nationale d’assistance à la sécurité de proximité (          Asp). S’y ajoute, le Projet formation école-entreprise (Pfee) qui va bénéficier à 25 mille jeunes et dont le but, dit-il, est de faciliter l’intégration de l’apprenant dans le processus de production. Ce n’est pas tout, car la convention Etat-employeurs, note le président de la République a introduit le contrat de stage afin d’améliorer l’employabilité des jeunes et de favoriser leur insertion professionnelle.

 

ADOPTEZ LE CULTE DU TRAVAIL…

Cependant, au-delà de ces efforts consentis, le chef de l’Etat a décidé de renforcer le fonds de financement de l’Anpej, en plus de mettre en place la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) dotée d’un budget de 30 milliards. A son avis, la semaine nationale de la jeunesse crée « des espaces de fraternité, de solidarité, de partage, de brassage, d’éclosion de talents et de promotion de l’élan patriotique de notre jeunesse ». Toutes choses qui lui font dire que « la citoyenneté des jeunes pour un Sénégal émergent » est un thème qui rappelle ce désir impératif d’intensifier les actions du gouvernement pour offrir aux jeunes de la ville, des campagnes et de la diaspora l’opportunité de s’impliquer activement dans la mise en œuvre réussie du Pse. « Ce plan est pour vous. Soyez la jeunesse du Sénégal, les bâtisseurs de ce Sénégal nouveau… Cultivez l’esprit d’initiatives, adopter le culte du travail pour être utile à vous-mêmes, à vos familles et à la Nation toute entière », conclut le président de la République.

 

(Source L’As)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PROJET DE LOI INSTAURANT LE PARRAINAGE
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
PUDC : VISITE A LA FIARA 2018
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
ADOPTION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE
EDUCATION : APPEL A LA SUSPENSION DE LA GREVE