Guédiawaye : Usurpation de fonction et détention d’arme à feu
Un informaticien se faisait passer pour un agent de la Bip

Guédiawaye : Usurpation de fonction et détention d’arme à feu

Un informaticien se faisait passer pour un agent de la Bip
Copyright © Senemedia.com


P. D. est un téméraire. Avant-hier, aux environs de 2 h du matin, dans le cadre de l’opération de sécurisation de grande envergure, les éléments de la brigade de recherches du commissariat central de Guédiawaye l’ont interpellé, à hauteur du quartier Ndiarème sis à Guédiawaye. A bord d’un véhicule, il était garé à hauteur d’un bar nommé « Le Lambaye ». Il s’est présenté sous les initiales de P. D., avant d’ajouter qu’il est un agent de police issu de la 47ème promotion de l’Ecole nationale de Police. Qu’il sert à la Bip depuis 11 ans. Mais il n’a pas convaincu.

En plus, il a été rattrapé par ses mensonges, car la promotion dont il a fait référence n’existe pas. L’étau s’étant resserré autour de lui, il a fini par avouer être un simple informaticien. Et pour ne rien arranger, une fouille des hommes du commissaire Diédhiou a permis de trouver par-devers lui un pistolet automatique de marque Ekol Tuna, calibre 8, avec un chargeur garni de 4 cartouche. Un sac à l’effigie de la police a aussi été trouvé à côté de lui. Interrogé sur la provenance de ladite arme, il a soutenu l’avoir acheté dans la ville sainte de Touba.

Il a été placé en garde à vue pour les besoins de son audition, avant son déferrement. On lui colle les délits d’usurpation de fonction et de détention d’arme à feu.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE