Macky Sall réplique à ses détracteurs
« Je suis dans l’action »

Macky Sall réplique à ses détracteurs

« Je suis dans l’action »
Copyright © Senemedia.com


A l’occasion de la cérémonie de présentation des rapports des années 2016 et 2017 et du rapport de mandature 2013-2018 du Conseil économique social et environnemental (Cese) au palais de la République, le chef de l’Etat s’est réjoui du travail réalisé par la présidente de ladite institution Aminata Tall et son équipe. En effet, le travail accompli par la quatrième institution de la République épouse la vision du président Macky Sall. « Vous avez démontré que votre institution, en toute neutralité, peut servir la République dans la définition et la précision des politiques publiques pour la prise en compte des problèmes de la société. Vous convenez tous avec moi que je suis dans l’action. Je me réjouis de constater que le Conseil économique, social et environnemental y est aussi. Je réitère mon invite à toutes les Sénégalaises et à tous les Sénégalais à nous rejoindre dans l’action », indique le chef de l’Etat au terme de son discours. Une invitation aux allures de réplique.

 

« LE SENEGAL AVANCE »

Toujours est-il que le chef de l’Etat est très satisfait du bilan de Aminata Tall. A l’en croire, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) « incarne l’image du Sénégal qui travaille. Heureusement que le gouvernement et l’ensemble des institutions du pays peuvent légitimement tenter de vous disputer cette palme, c’est dire que : le Sénégal travaille et le Sénégal avance », fait remarquer le président Sall. Il en veut pour preuve un certain nombre de critères et de réalisations. Il s’agit entre autres « du plafond d’endettement imposé par le Fmi ; la hausse de la production de riz qui a dépassé le cap du million de tonnes en 2017 ; la hausse de la production en fruits et légumes ; la lutte contre le désenclavement (les nouvelles autoroutes, les nouvelles pistes de production ; la construction de plusieurs ponts à travers le pays ; la prochaine mise en service du TER Dakar – Diamniadio – AIBD ;…) ; sans oublier sur le plan de la solidarité nationale, la délivrance de 50 000 cartes d’égalité des chances par année à des personnes souffrant de handicap ; la couverture maladie universelle, la gratuité des soins pour les enfants de zéro (0) à cinq (5) ans et les porteurs de maladies chroniques », se vante le chef de l’Etat.

 

BILAN RELUISANT

Poursuivant, le président Sall de rappeler que le but de ces politiques publiques mise en place « est de construire un pays prospère et solidaire, un Sénégal émergent où chaque citoyen peut aspirer à des conditions de vie meilleures », martèle le chef de l’Etat qui révèle que les résultats engrangés se font sentir dans tous les secteurs d’activités. Un bilan reluisant dont l’apport du Cese, dit-il, est « inestimable ». « Ensemble, nous sommes au service exclusif des populations et nous sommes à leur écoute », ajoute le président Sall. Revenant sur le caractère inclusif des travaux du Cese, le chef de l’Etat révèle qu’il s’agit de 39 avis après l’audition des 59 sites en cinq ans. « En plus de se mobiliser autour des questions relavant de ses attributions, votre institution s’est investie dans la médiation sociale, sans aucun doute facilitée par votre capacité à nouer un dialogue permanent et votre souci de toujours contribuer au renforcement de la cohésion sociale de notre pays. Vous avez aussi ouvert vos portes aux organisations de citoyens en difficultés afin de contribuer à la résolution de leur contentieux », fait remarquer le chef de l’Etat avant de commenter les éléments contenus dans le rapport. « Les thèmes abordés au niveau de vos différents rapports rivalisent de pertinence. L’étude sur l’agrobusiness et l’agriculture familiale a fini de montrer que la cohabitation pacifique de ces deux systèmes de production est possible. Il est important de rappeler que la stabilité du Sénégal aux plans politique, social et économique ainsi que la qualité de son Code des investissements, le rendent attrayant aux yeux des investisseurs. L’arrivée au Sénégal de la Société japonaise Kagome, le plus grand producteur de jus de légume au Japon et le 2ème producteur mondial de tomate en témoigne », relève le président Macky Sall.

Le mix-énergique, une réalité dans cette logique, l’étude menée sur la sécurité énergétique dans notre pays tient à cœur le président Sall. « Ce sujet a toujours occupé une place importante dans la hiérachie de mes priorités. Dans ce domaine, ce qui était un rêve pour les Sénégalais en 2012 est devenu une réalité irréfutable, bien avant le terme de mon premier mandat. Mon option de promouvoir le mix-énergétique et tant d’autres efforts hardis dans le gouvernement du secteur ont favorisé la baisse du prix de l’électricité, la sécurité dans l’approvisionnement, la stabilité du réseau et l’accélération de l’électrification rurale avec l’installation de parcs solaires dans divers endroits du pays », se glorifie le chef de l’Etat. Idem en ce qui concerne l’avis du Cese sur l’évaluation des procédures du code des marchés publics où le caractère neutre a été constaté. « Le traitement réservé à mes saisines sur les questions liées à la réforme foncière, au pétrole et au gaz me donne entière satisfaction », dit-il. Il a dans le même sillage rendu hommage à Mamadou Diop qui était membre du Conseil économique, social et environnemental dont le mandat arrive à terme le 11 avril prochain.

 

(Source L’As)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AMADOU BA RESPONSABLE APR AUX PARCELLES ASSAINIES
AMADOU BA RESPONSABLE APR AUX PARCELLES ASSAINIES
ELECTIONS DE 2019
ELECTIONS DE 2019
REVELATION EXPLOSIVE DE SOULEYMANE NDENE NDIAYE
REVELATION EXPLOSIVE DE SOULEYMANE NDENE NDIAYE
BBY FRANCE SUR LE SOUTIEN DU PS AU CANDIDAT DE L’APR
BBY FRANCE SUR LE SOUTIEN DU PS AU CANDIDAT DE L’APR