Escroquerie – Faux : Serigne Mboup roulé à hauteur de 13 millions
Le prévenu lui avait fait croire que les bénéficiaires étaient des employés de sa société

Escroquerie – Faux : Serigne Mboup roulé à hauteur de 13 millions

Le prévenu lui avait fait croire que les bénéficiaires étaient des employés de sa société
Copyright © Senemedia.com


Serigne Mboup (à ne pas confondre avec le patron du CCBM, mais il s’agit plutôt de son jeune frère), le directeur de la société Bara Mboup electronics, a été victime d’escroquerie portant sur 13 795 727 FCFA. L’affaire sera jugée par le tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de flagrants délits. Le prévenu, un certain Ahmadou Bouya Diaw, a été conduit dans les locaux de la Sûreté urbaine de Dakar, le 27 février dernier, par le plaignant qui n’en peur plus de courir derrière son argent. Dans sa plainte, Serigne Mboup explique que courant 2017, le prévenu s’est présenté à lui comme le directeur de la société Diaw Global consulting (DGC).

A ce titre, le sieur Diaw a exprimé le besoin de nouer une convention sur la fourniture de matériels électroménagers constitués de réfrigérateurs, téléviseurs, congélateurs, climatiseurs et divers pour un montant de 13 795 727 FCFA. Le prévenu lui avait fait croire que les bénéficiaires étaient des employés de sa société et la dette sera soldée définitivement le 31 décembre 2017. Convaincu de la solvabilité du contractant, Serigne Mboup junior n’a pas craché sur l’affaire. Ainsi, pour les besoins de la convention, Diaw a constitué des dossiers de demandes de crédit avec cession sur salaire. De ce fait, le matériel était livré, selon les besoins exprimés par les supposés demandeurs.

Seulement, jusqu’à la fin de l’échéance, le frangin de Serigne Mboup n’a pas reçu un kopeck. A l’en croire, le contractant ne cessait de le renvoyer. Pire, les bénéficiaires qui auraient apposé leurs signatures sont restés injoignables. Ne pouvant recouvrer son argent, il a mis la pression sur Diaw. Ce dernier, déclare Serigne Mboup, lui a remis un chèque revenu impayé, car le compte était clôturé. Ce faisant, il a usé de subterfuge pour faire arrêter le mis en cause. Pour lui éviter la prison, ses parents ont donné un acompte de 3,7 millions FCFA. Il reste devoir la somme reliquataire de 10 095 727 FCFA. Ce qu’il n’a pas contesté, mais prétend que l’argent se trouve entre les mains des bénéficiaires qui, entre-temps, ont été débauchés par d’autres sociétés. Concernant le chèque, le patron de DGC a déclaré aux enquêteurs qu’il ignorait que le compte était clôturé au moment où il l’émettait.

Cependant, lors de l’interrogatoire, les policiers se sont rendu compte que les documents étaient fictifs. Partant de là, ils ont interrogé quatre prétendus bénéficiaires, tous employés par la société Transport Amar. Ils ont fait savoir aux enquêteurs avoir vu une annonce publicitaire sur Facebook relative à la vente de matériels. Ils ont, chacun en ce qui le concerne, joint le numéro à l’annonce. Il s’agissait de celui de Ahmadou B. Diaw qui s’est déplacé au siège de leur entreprise pour leur proposer la vente. Aussi, ont-ils nié avoir signé les contrats présentés à Serigne Mboup.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (1)

1.
placead1@aadhyaitservices.com
il ya 3 moiss
Hi Dear, My name is Shweta Dubey and work as an entrepreneur, for one of my clinets I would like to have a permanent Forex and casino casino related article in the new inner page with the text link on your website. Kindly let me know article on which theme with respective text link you can place on your website and what will your charge me for that. Other than that if you are looking for media buying, contact writing or digital marketing services, please do let me know. Looking for a good business terms with you. Thanks and regards Shweta SEO, SMO, Content Writing And Web Designing Service Provider Contact : skpye: seo1seo1 Contact number: +919993036692
Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

THIES : MEURTRE
THIES : MEURTRE
THIES : DESTIN TRAGIQUE
THIES : DESTIN TRAGIQUE
VIOLENCES ET VOIES DE FAIT SUR DES PERSONNES VULNERABLES
VIOLENCES ET VOIES DE FAIT SUR DES PERSONNES VULNERABLES
MONDIAL 2018 : GUEGUERRE ENTRE RTS ET TFM
MONDIAL 2018 : GUEGUERRE ENTRE RTS ET TFM