Kédougou : Attaque à main armée
12 bandits encagoulés et armés dépouillent des commerçants

Kédougou : Attaque à main armée

12 bandits encagoulés et armés dépouillent des commerçants
Copyright © Senemedia.com


Les bandits ont encore dicté leur loi aux populations de Kédougou. Selon des témoins, c’est sur l’axe routier Thiabédji-Bandafassi, très prisé par les commerçants, que ces partisans du moindre effet, au nombre de 12, armés de deux fusils de chasse et de machettes, ont fait irruption aux environs de 20 heures. Des commerçants qui étaient partis acheter des marchandises, ont eu la surprise de leur vie après être tombés sur les bandits. Ils ont été sommés de garer leurs motos par les malfaiteurs, qui ont brandi leurs armes. De peur de subir les foudres des malfrats, les commerçants ont obéi aux ordres des brigands, qui les ont dépouillés de toutes leurs marchandises et de cartes crédits de téléphone en plus de la somme de 150 000 FCFA.

Dans leur fuite, les brigands ont tiré plusieurs coups en l’air pour apeurer les populations des villages environnants. Informés, les pandores se sont déployés sir les lieux de l’attaque, mais c’était trop tard, car les bandits avaient déjà pris la poudre d’escampette sans laisser de traces. Une enquête est ouverte pour mettre la main sur les bandits. Ainsi, cette attaque remet sur le tapis la question de l’insécurité dans la région minière du pays car il y a un mois, des individus inconnus avaient semé la terreur dans la zone de Saraya. Les populations appellent à plus de vigilance pour contrer ces malfaiteurs, qui ont fini d’installer la psychose.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
KAFFRINE : BRAQUAGE EN PLEIN JOUR
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE