Double meurtre à la Cité des Douanes de Kounoune
Makha Basse abat son ami Mamadou Collé Diakhaté et se tire une balle dans la tête

Double meurtre à la Cité des Douanes de Kounoune

Makha Basse abat son ami Mamadou Collé Diakhaté et se tire une balle dans la tête
Copyright © Senemedia.com


Le coup de feu est allé très vite dans cette clairière. Puis l’un d’eux s’est affalé de tout son poids. Puis un second tir qui déchire le ciel et qui fait fuir les oiseaux, fait battre fort les cœurs. Makha Basse et Mamadou Collé Diakhaté, deux amis unis pour un même boulot (ils sont tous entrepreneus de profession), se parlent pour la dernière fois. Un énième face-à-face entre les deux amis qui vire au drame. Kounoune, contrée paisible, n’a jamais connu pareille horreur. Et les populations de cette tranquille commune située à la lisière de Rufisque se triturent encore les méninges pour comprendre les contours de ce double meurtre qui a eu lieu hier dans leur localité, précisément aux environs de 17 heures. Les habitants ont quasiment tous été pris de court par l’incident dramatique et les plmus curieux ont été alertés par une double détonation qui a perturbé la quiétude à la cité des Douanes de Kounoune. Les premières personnes qui se sont présentées sur la scène du drame, ont failli tomber à la renverse, en découvrant deux corps sans vie, allongés et baignant dans une mare de sang.

D’après des sources concordantes et bien aux faits de ce double meurtre, les deux victimes, Makha Basse et Mamadou Collé Diakhaté, étaient des amis de très longue date. L’origine de leur différend porte, confient nos sources, sur un problème de marché de construction d’une cité à Kounoune. Un marché juteux qui avait été gagné par l’entrepreneur Makha qui rencontre quelques difficultés à concrétiser cette opportunité. Il sera dessaisi de ce juteux marché, par la suite hérité par son ami et entrepreneur Mamadou Collé Diakhaté. Un retournement de situation qui serait resté en travers de la gorge de Makha. Leur amitié saluée de tous en prend ainsi un sacré coup, corsé par « une enveloppe de 150 millions de FCFA que Collé devait à Makha ». Décidé de mettre au clair cette brouille et à rentrer dans ses fonds, Makha a eu une violente explication avec son ami. La suite est connue, il a abattu son ami avant de se tirer une balle dans la tête.

La gendarmerie a ouvert une enquête qui permettra certainement de lever le voile sur les circonstances et mobiles de ce double meurtre.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4