Crise à la Ligue Démocratique : Exclusion de plusieurs responsables à l’horizon
Le Bureau politique de la Ld appelle les camarades de Ld-Debout à revenir à la « raison »

Crise à la Ligue Démocratique : Exclusion de plusieurs responsables à l’horizon

Le Bureau politique de la Ld appelle les camarades de Ld-Debout à revenir à la « raison »
Copyright © Senemedia.com


Pour l’instant, l’ancien Secrétaire général des Jallarbistes et le maire de Dieuppeul-Derkhlé, ainsi que 17 autres responsables sont provisoirement suspendus de la Ligue démocratique (Ld). Mamadou Ndoye et Cheikh Guèye, l’un des souteneurs du maire de Dakar, risquent d’être définitivement exclus de la formation politique créée par Abdoulaye Bathily. Au total, 19 militants de la Ld ont été mis à l’écart. La décision a été prise samedi, lors de la rencontre pour non-soumission au directoire du parti. Mamadou Ndoye, Cheikh Guèye, Racky Guèye, Ndèye Rosalie Diop, Souleymane Guèye Cissé, Pape Sarr, Balla Timéra, Mamadou Fall, Abdourahmane Guèye, Malick Sylla, Abdoulaye Bathily Junior, Alpha Doucouré, Noël Bakhourine, André Bindia, Mamadou Lamine Sanokho, Souleymane Sarr, Dame Seck, Ousmane Ndoye et Abdoulaye Guèye sont tous suspendus de la Ligue démocratique. Mais l’actuel Secrétaire général de la Ld précise que cette suspension n’est pas synonyme d’exclusion. « Le Bureau politique peut suspendre en attendant le congrès qui peut exclure. Il est clair que n’avons pas fermé la porte. Si les camarades de Ld-Debout qui ont été sanctionné, font amande honorable, rien ne s’oppose à ce que le Bureau politique prenne la décision de les réintégrer dans le parti. Par contre, s’ils continuent sur leur lancée, le congrès va les exclure du parti », précise Nicolas Ndiaye. Le Secrétaire général par intérim de la Ld indique qu’ils ne souhaitent pas que les liens soient coupés. Ils veulent un parti soudé, uni. Il ajoute : « C’est depuis le 19 août que ces camarades ont mis en place leur mouvement, la Ld-Debout, un mouvement anti-statuaire. Malgré tout, nous n’avons pas pris la sanction. Des groupes de médiateurs se sont investis dans la médiation pour les ramener sur les rails. Les sages, la commission centrale de contrôle et même les partis de gauche de la Cds les ont rencontrés. Nous-mêmes, nous avons continué à leur tendre la main. Mais ils ont mis en place leur mouvement et la dernière action est la convocation d’une conférence nationale préparatoire du 8ème congrès de la Ld. C’est une tentative d’usurpation dus sigle de la Ld. Malgré tous ces coups, nous ne fermons pas la porte ». Parlant de Mamadou Ndoye, Nicolas Ndiaye se dit triste et meurtri. Parce que, selon lui, ce dernier a été une référence dans le parti. Mais, il a oublié que la Ld a tout fait pour lui.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PRESIDENTIELLE 2019 : RENCONTRE APR ET LDR/YESSAL
PRESIDENTIELLE 2019 : RENCONTRE APR ET LDR/YESSAL
ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2019
ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2019
SEN APR : MACKY SALL SUR LA REDDITION DES COMPTES
SEN APR : MACKY SALL SUR LA REDDITION DES COMPTES
PRESIDENTIELLE 2019
PRESIDENTIELLE 2019