Mahammad Boun abdallah Dionne répond à Idrissa Seck
« L’ancien Premier ministre (Idy) ne représente rien du tout dans ce pays »

Mahammad Boun abdallah Dionne répond à Idrissa Seck

« L’ancien Premier ministre (Idy) ne représente rien du tout dans ce pays »
Copyright © Senemedia.com


Idrissa Seck n’a pas tardé à avoir sa réponse. En tournée dans le Sénégal des profondeurs, l’ancien Premier ministre et futur présidentiable, ne rate pas une occasion de railler le Président, le gouvernement et leur politique d’émergence. Dernière sortie en date, cette de ce lundi où, de Kolda, le candidat Orange a pilonné tout à tour les chiffres de la croissance, la campagne agricole et le programme de Couverture maladie universelle (Cmu). De Dakar, le Chef du gouvernement ne s’est pas fait prier pour faire ravaler à l’opposition ses paroles. En marge de la cérémonie d’ouverture du 17ème forum du premier emploi organisé par le Mouvement des entreprises du Sénégal (Mdes), Mahammad Dionne s’est donc lâché. D’abord techniquement, en rappelant à Idrissa Seck sa méprise sur le taux de croissance. « Ce n’est pas 6,7% mais 7,1% de taux de croissance PIB. Pour dire que la production nationale se porte bien. La création de richesses se porte bien et de manière inclusive. C’est un ensemble d’instruments qui ont été mis en œuvre pour doper aussi bien la demande globale que l’offre », a amorcé le Premier ministre, avant de faire dans la réponse politicienne en se faisant plus agressif. De fait, en s’attaquant aux chiffres illisibles de la croissance, à la répartition inégalitaire des richesses, au slogan vide des bourses de sécurité familiale, le président de Rewmi se rend coupable d’injures. « Dire que les chiffres ne profitent qu’aux autres, dire que la Cmu est une fiction, dire que les bourses familiales ne sont pas pertinentes, c’est dire de gros mots à l’endroit des bénéficiaires, qui sont des millions de Sénégalais et Sénégalaises à garantir ainsi à leurs enfants l’accès aux soins ou à l’école ». Et le Premier ministre de mettre en garde la jeunesse contre « les spécialistes du découragement national ». Alors que Idrissa Seck, qui traîne une réputation de « snob », a décidé de s’investir depuis quelques temps dans une tournée de proximité à travers tout le Sénégal, à Dakar, son initiative ne passe que pour une errance. Le propre des troubadours, traits dans lesquels le Chef de gouvernement dépeint l’opposant. Dans son désir de rendre coup pou coup, Mahammad Dionne a ainsi vite fait d’abandonner le terrain technique pour celui politico-politicien.

« L’ancien Premier ministre ne représente rien du tout dans ce pays, à part être un spécialiste des scissions-recompositions. A chaque fois qu’on le voit dans un ensemble, il s’arrange pour casser cet ensemble et repartir dans l’opposition ». Une raison valable, selon le Pm, pour cesser de l’écouter.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PRESIDENTIELLE 2019 : RENCONTRE APR ET LDR/YESSAL
PRESIDENTIELLE 2019 : RENCONTRE APR ET LDR/YESSAL
ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2019
ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2019
SEN APR : MACKY SALL SUR LA REDDITION DES COMPTES
SEN APR : MACKY SALL SUR LA REDDITION DES COMPTES
PRESIDENTIELLE 2019
PRESIDENTIELLE 2019