Audition au fond : Assane Diouf au doyen des juges le 6 mars prochain
Assane Diouf a été inculpé pour les chefs de prévention de trouble à l’ordre public,…

Audition au fond : Assane Diouf au doyen des juges le 6 mars prochain

Assane Diouf a été inculpé pour les chefs de prévention de trouble à l’ordre public,…
Copyright © Senemedia.com


A moins d’un report, c’est le 6 mars prochain qu’Assane Diouf sera entendu au fond dans le cadre de l’instruction de son dossier. Soit un peu plus de trois mois après son inculpation puisque celui qui est désigné comme Insulteur public n°1 est en détention préventive depuis le 28 novembre 2017. Une date que son avocat Me El Hadji Diouf, trouve « trop lointaine » d’autant plus, argue-t-il, que le juge Samba Sall n’a posé aucun acte d’instruction et que les infractions ne sont pas établies. D’ailleurs, la robe noire estime que le refoulé des USA n’aurait pas dû être arrêté et écroué puisqu’aucune plainte n’existe contre lui. « Il n’y a même pas de partie civile puisque Serigne Bass (porte-parole des mourides) qu’il aurait offensé n’a pas porté plainte. Tout a été fomenté pour l’arrêter », fulmine-t-il. Sur sa lancée, il a fustigé le fait que la plainte déposée par Assane Diouf et son frère contre les personnes qui avaient saccagé leur domicile et emporté des objets n’ait pas avancé. « Sa plainte est bloquée et les agresseurs ne sont pas inquiétés. Il y a des Sénégalais qui peuvent se permettre d’attaquer le domicile d’honnêtes citoyens sans qu’ils soient arrêtés. C’est la porte ouverte à la justice privée et l’Etat, complice, laisse faire », s’est plaint Me Diouf.

Assane Diouf a été inculpé pour les chefs de prévention de trouble à l’ordre public, injures par le biais d’un système informatique, outrage à un ministre de culte et diffamation. L’inculpé a été arrêté par la Dic sur instruction du procureur de la République Serigne Bassirou Guèye. Il avait fait une vidéo-live corrosive sur Facxebook et Youtube, et dans laquelle il s’est attaqué aux imams et aux chefs religieux du pays, surtout au porte-parole de la confrérie mouride Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, en préférant des injures à leur encontre. Assane Diouf les accuse de s’être enrichis illicitement sur le dos des Sénégalais. Egalement, il a sorti une autre vidéo-live pour s’en prendre au Khalife général des Tidianes Serigne Mbaye Sy Mansour.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4