Affaire Khalifa Sall / Etat du Sénégal
La Cour de justice de la CEDEAO renvoie l’affaire au 20 février prochain

Affaire Khalifa Sall / Etat du Sénégal

La Cour de justice de la CEDEAO renvoie l’affaire au 20 février prochain
Copyright © Senemedia.com


C’est sans surprise. La Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) d’Abuja (Nigéria) a renvoyé l’affaire Khalifa Sall jusqu’au 20 février prochain. Le motif est qu’elle vient de prendre connaissance de ce dossier. En fait, les juges veulent du temps pour mieux s’imprégner de ce procès qui oppose le maire de Dakar à l’Etat du Sénégal.

Les avocats de la défense ont introduit une requête devant ladite juridiction, car elle a estimé que ses droits ont été violés depuis le début de cette procédure. Laquelle a valu à Khalifa Sall et ses co-inculpés d’être traduit devant le tribunal correctionnel siégeant en audience spéciale. Ceci, après leur placement sous mandat de dépôt, le 7 mars 2017, pour détournement de deniers publics portant sur la somme de 1,8 milliards de francs CFA, blanchissement de capitaux, escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux en écriture administrative et de commerce, et association de malfaiteurs.

Il nous revient que c’est Me Ciré Clédor Ly qui a représenté le pool d’avocats constitués pour assurer la défense de l’édile de la ville de Dakar. du côté de l’Etat, c’est Me Ousmane Diagne, spécialiste en droit public et en droit international, qui a répondu à la convocation.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
AFFAIRE OMAR WATT : REVELATIONS DES PREMIERS ELEMENTS DE L’ENQUETE
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
TRANSPORT ROUTIER : BRAS DE FER ENTRE L’ETAT DU SENEGAL ET LES GROS-PORTEURS
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
MOBILITE URBAINE : L’ETAT DU SENEGAL LANCE LE PROJET « BUS RAPID TRANSIT » (BRT)
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4
ACTES CONTRE-NATURE : DES JEUNES HOMOSEXUELS ARRETES A LIBERTE 4