USA : D’anciens ambassadeurs américains recadrent Trump
« Nous savons que les engagements respectueux avec ces pays est vitale pour la protection de nos propres intérêts nationaux »

USA : D’anciens ambassadeurs américains recadrent Trump

« Nous savons que les engagements respectueux avec ces pays est vitale pour la protection de nos propres intérêts nationaux »
Copyright © Senemedia.com


Qui mieux qu’un ambassadeur pour parler des conséquences des propos insultants de Donald Trump sur l’Afrique et les Africains ? Après les 54 ambassadeurs des pays africains à l’Onu qui se sont indignés vendredi dernier, c’est une réaction plus… domestique que doit essuyer le locataire de la Maison Blanche. En effet, 48 anciens ambassadeurs des Usa accrédités dans divers pays africains ont signé une lettre conjointe mardi, adressée à « l’homme le plus influent du monde », pour se préoccuper de ses dérives verbaux. « Nous vous écrivons pour dire notre préoccupation sur vos récentes remarques à propos de pays africains et de témoigner de l’importance du partenariat avec la plupart de ces 54 nations », ont-ils déclaré en début de saisine. Au-delà des vérités historiques et des généralités positives sur les progrès du contient noir, c’est surtout une leçon de réalisme stratégique que les anciens ambassadeurs ont dispensé au Président Trump.

« Nous savons que les engagements respectueux avec ces pays est vitale pour la protection de nos propres intérêts nationaux. Les Etats-Unis sont plus en sécurité, plus en bonne santé, plus prospère, et mieux équipés à résoudre les problèmes de l’Humanité quand ils travaillent, écoutent, et apprennent de leurs partenaires africains », déclarent-ils. Une interpellation épistolaire qu’on signé certains plénipotentiaires qui ont été en poste au Sénégal et/ou en Guinée Bissau comme l’ancien secrétaire d’Etat adjoint aux affaires africaines, Herman Cohen, Harriet Elam-Thomas, Janice L. Jacobs, Richard A. Roth et Lannon Walker qui, outre le Sénégal, a servi au Nigéria et en Côte d’Ivoire.

Ils ont fini leur adresse, pratiquement comme leurs collègues africains à l’Onu, en demandant à Donald Trump de revenir sur ses déclarations. « Nous espérons que vous allez réaffirmer vos positions sur l’Afrique et ses citoyens, et reconnaître les importantes contributions que les Africains et Africains-américains ont faites et continuent de faire pour notre pays, notre histoire, et les liens durables qui lient l’Afrique et les Etats-Unis ».

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

ALGERIE : UN SENEGALAIS TUE ET ENTERRE DANS UN CHANTIER
ALGERIE : UN SENEGALAIS TUE ET ENTERRE DANS UN CHANTIER
NAUFRAGE DU JOOLA : LA JUSTICE FRANÇAISE ENTERRE DEFINITIVEMENT LE DOSSIER
NAUFRAGE DU JOOLA : LA JUSTICE FRANÇAISE ENTERRE DEFINITIVEMENT LE DOSSIER
TRAFIC DE CIGARETTES : UNE SENEGALAISE CACHAIT 40 CARTOUCHES SOUS SA…ROBE
TRAFIC DE CIGARETTES : UNE SENEGALAISE CACHAIT 40 CARTOUCHES SOUS SA…ROBE
BRAS DE FER ENTRE AFRICAN PETROLEUM DE FRANK TIMIS ET L’ETAT DU SENEGAL
BRAS DE FER ENTRE AFRICAN PETROLEUM DE FRANK TIMIS ET L’ETAT DU SENEGAL