Thiès : Les cadres républicains descendent en flammes Thierno Alassane Sall
Selon Martin Ndione, porte-parole de la Ccr, Thierno Alassane Sall a été exclu à deux reprises du gouvernement

Thiès : Les cadres républicains descendent en flammes Thierno Alassane Sall

Selon Martin Ndione, porte-parole de la Ccr, Thierno Alassane Sall a été exclu à deux reprises du gouvernement
Copyright © Senemedia.com


La Convergence des cadres républicains (Ccr), en point de presse hier, a lancé des flèches à son ex-coordonnateur national, Thierno Alassane Sall. Selon Martin Ndione, porte-parole de la Ccr, Thierno Alassane Sall se prévaut de son récent passé républicain et des fonctions politiques et gouvernementales qu’il a eues à occuper grâce à la faveur du Président Macky Sall. « Il est important de relever que jamais Thierno Alassane Sall n’a tenu, au sein de l’Alliance pour la République (Apr), une position élective. Les seules stations politiques ou administration qu’il a occupées, il les doit au Président Macky Sall. Si la République des valeurs ressemble à son initiateur, elle risque de souffrir terriblement de l’absence de l’épithète « trahies », ironise-t-il. Selon Martin Ndione, ce que l’ancien ministre de l’Energie a servi comme valeurs de responsabilité, d’obligation de réserve et de respect de l’autorité et des institutions, reste en porte-à-faux avec de que notre République attend de ses hommes politiques. « Notre ex-camarade n’a gardé aucun de ses proches compagnons à ses côtés, ni directeur de Cabinet ni chef de Cabinet. Il importe de souligner qu’il n’a jamais démissionné du gouvernement, dont il a été exclu à deux reprises. A l’entendre parler, on a de la peine à se convaincre que c’est bien lui qui, de retour de la réunion de Paris, consécutive à la mise en place du Pse, vantait les mérites du Sénégal qui s’est doté d’un véritable outil de développement ». Martin Ndione estime qu’il est ridicule de laisser croire aux Sénégalais que l’augmentation de l’enveloppe de la Bourse de sécurité familiale laisse présager que la pauvreté a augmenté. « Puisqu’ils emble être tournée, qu’il en profite pour se rendre compte de l’ampleur de l’utilité de la Bsf pour les bénéficiaires afin de se départir de sa médiocre arithmétique », confie-t-il. Martin Ndione s’est interrogé pour savoir pourquoi il s’est employé à revenir dans un gouvernement duquel il était exclu, alors qu’il soutient que le Président Sall a délaissé la voie qui lui a valu le soutien de 65% de Sénégalais.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Présidentielle 2019 : Coalition Idrissa Seck et Khalifa Sall à l’horizon
Présidentielle 2019 : Coalition Idrissa Seck et Khalifa Sall à l’horizon
Présidentielle 2019 : Rencontre avec les responsables de la coalition BBY
Présidentielle 2019 : Rencontre avec les responsables de la coalition BBY
Opposition : Marche nationale en vue
Opposition : Marche nationale en vue
CRISE AU PS
CRISE AU PS