APS : Le SYNPICS-APS dénonce « la situation préoccupante » de l’agence
La section syndicale SYNPICS-APS décide d’observer un service minimum

APS : Le SYNPICS-APS dénonce « la situation préoccupante » de l’agence

La section syndicale SYNPICS-APS décide d’observer un service minimum
Copyright © Senemedia.com


La section du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) de l’agence de presse sénégalaise (APS) a décidé mercredi d’observer un service minimum jusqu’à lundi, « pour dénoncer la situation préoccupante » de l’entreprise. Selon un communiqué, à l’issue d’une assemblée générale, la section syndicale SYNPICS-APS a décidé de l’observation d’un service minimum, en lieu et place du sit-in initialement prévu ce mercredi et qui devait être suivi d’un point de presse. « A partir de ce mercredi et jusqu’au lundi 15 janvier, sera observé un service minimum avec une couverture minimale qui ne se rapportera qu’aux actualités liées au décès du Khalife des Mourides et à la situation qui prévaut suite au massacre de Bofa à Ziguinchor », lit-on dans ce communiqué. Il signale qu’une tentative préalable de conciliation en application de l’article L272 du Code du travail sera entreprise au niveau de la Direction générale du travail et de la sécurité », de même qu’une « plateforme revendicative et un préavis de grève seront redigés pour valoir ce que de droit ». « La section SYNPICS qui a reçu le soutien agissant du bureau exécutif national du syndicat, appelle ses membres à un respect strict des décisions prises et les remercie pour leur forte mobilisation », ajoute le communiqué.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

ARRETE AU SENEGAL POUR TERRORISME PRESUME
ARRETE AU SENEGAL POUR TERRORISME PRESUME
EMIGRATION CLANDESTINE
EMIGRATION CLANDESTINE
VENTE DE DIESEL TOXIQUE AU SENEGAL
VENTE DE DIESEL TOXIQUE AU SENEGAL
DAHRA DJOLOFF : SUICIDE D’UN COMMERÇANT
DAHRA DJOLOFF : SUICIDE D’UN COMMERÇANT