17ème édition de l’atelier training du Forum du 1er emploi
Selon le ministre Abdoulaye Diop, 1590 emplois seront offerts aux jeunes

17ème édition de l’atelier training du Forum du 1er emploi

Selon le ministre Abdoulaye Diop, 1590 emplois seront offerts aux jeunes
Copyright © Senemedia.com


Le ministre de l’Emploi, de l’insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’œuvre, Abdoulaye Diop a appris qu’en 2018, 1590 emplois seront offerts aux jeunes.

« Le chômage constitue, de nos jours, un fléau auquel sont confrontés tous les pays. Il est devenu une préoccupation universelle qui crée partout la pauvreté et le désœuvrement. Combattre et vaincre le chômage devient dès lors une nécessité, voire un impératif pour réduire la fracture sociale, garantir la stabilité des institutions et préserver la paix civile », a soutenu Abdoulaye Diop à cet effet.

« Le gouvernement reste attentif à ce que fait le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) et apporte tout son appui au concept de Forum du 1er emploi qui, assurément, est un initiative originale, venue à son heure, pour s’attaquer au chômage, ce fléau des temps modernes qui affecte nos populations, surtout les jeunes et gangrène la société. Ce forum permet, en l’espace de quelques jours, un contact direct entre l’offre et la demande, constitue une passerelle, un pont entre l’école et le monde du travail », a-t-il argué.

La prochaine édition dudit Forum va mettre l’accent sur la haute intensité de la main d’œuvre (HIMO) et des emplois verts. « Nous convenons aujourd’hui qu’il n’est plus possible, grâce au seul emploi salarié, de faire face au chômage des jeunes. Les pouvoirs publics, malgré tous les sacrifices consentis ces dernières années pour recruter des jeunes, ne peuvent accueillir tous les diplômés et les ouvriers spécialisés. Le secteur privé aussi, malgré son dynamisme, ne peut pas couvrir suffisamment de postes pour absorber le chômage », constate-t-il. Il reste donc à explorer l’auto-entreprenariat en développant les moyens d’assistance et d’appui aux jeunes porteurs de projets qui veulent s’investir dans l’entreprenariat privé.

L’atelier Training constitue ainsi une excellente initiative et un pas important dans la quête d’un premier emploi. « Il s’agit de vous transmettre les rudiments essentiels et les instruments scientifico-intellectuels requis pour vous permettre de mieux préparer les entretiens à venir », conclut Abdoulaye Diop.

Pour sa part, le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) relève que l’intégration sur le marché du travail exige une maitrise des outils indispensables à l’entretien d’embauche, étape simple mais déterminante. « Notre ambition est d’apporter un appui à la politique d’emploi de l’Etat du Sénégal par la promotion des capacités et aptitudes professionnelles des jeunes à travers le Forum du 1er emploi dont la finalité est l’acquisition et la consolidation de compétences professionnelles en phase avec les exigences du marché ».

Selon Mbagnick Diop, cette session leur permet de disposer de tous les instruments. « Nos universités et instituts de formation délivrent des diplômes mais les jeunes ne maitrisent pas les métiers. Le MEDS s’impose donc comme une responsabilité sociétale, une mission de service public dont la finalité demeure le bien commun ». Le Forum du 1er emploi s’inspire dans cette perspective.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec